CPI-RCA: 1 million d’euros à mobiliser pour les victimes Centrafricaines

Siège de la Cour pénale internationale (CPI) a la Haye, Pays-Bas. Ph.Dr
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les rues de Bangui avaient grondé dès l’annonce de son acquittement, vendredi  par la chambre d’appel. Un verdit qui a suscité à la fois, dégout et déception pour les quelques 5.299 victimes qui attendent toujours réparations, plus de 15 ans après les effroyables atrocités attribuées à la branche armée du MLC.

« La CPI représentait un espoir, un grand espoir pour les victimes. Aujourd’hui, cet espoir a disparu», a déclaré hier, Marie-Edith Douzima, membre du collectif de défense des victimes. Pour tenter de sauver ce qui peut l’être encore, la CPI qui cherche à calmer les esprits, promet de venir en aide aux victimes. Il s’agira d’un capital de départ  d’au moins 1 million d’euros à mobiliser par le fond au profit des victimes, issu du traité de Rome.

Le programme d’assistance sera assuré sous forme de réhabilitation physique et psychologique ainsi que de soutien matériel au profit des victimes dans la situation en République Centrafricaine“, indique le fond dans un communiqué de presse.

Pour rappel, la cour pénale internationale a accordé hier une liberté conditionnelle à Jean Pierre Bemba,55 ans,  dans l’affaire auxiliaire  d’entraves à l’administration de la justice. L’opposant qui attendrait toujours son transfert à Bruxelles où il doit attendre l’audience du 04 juillet, avait été blanchi la semaine passée dans l’affaire principale de crimes de guerre et crimes contre l’humanité dans laquelle, il avait été condamné à 18 ans de réclusion criminelle.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse