Course à la présidentielle 2016 au Congo Brazzaville : Une floraison des associations et fondations

par -
0 595
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Congo, indépendant depuis 1960, a déjà connu six Chefs d’Etat, dont le président Sasssou N’Guesso de 1979 à 1992 et de 1997 à nos jours, soit 32 ans au pouvoir en 2016.

Avec l’adoption de la nouvelle constitution du 6 novembre 2015, issue du vote référendaire constitutionnel du 25 octobre 2015, le Congo entre dans une nouvelle République, avec le Président Denis Sassou N’Guesso, pour un mandat  présidentiel de 5ans, renouvelable deux fois, soit 15 ans d’exercice.

En effet, depuis l’annonce du scrutin présidentiel, fixé au 20 mars 2016 au lieu de juillet 2016, le passage politique Congolaise est engagé dans une course effrénée de stratégies pour mobiliser davantage les forces vives vers cette échéance électorale anticipée, qui nécessite des ressources humaines et financières conséquentes.

D’ailleurs, le ministre de l’Intérieur en charge de la décentralisation enregistre davantage la création de diverses organisations locales, se déclarant de la société civile, souvent apolitiques dans leurs déclarations solennelles. Mais en réalité, elles sont affiliées aux différents courants politiques actuels, à savoir la majorité présidentielle, l’opposition plurielle, le centre et la société civile qui engage parfois des plateformes confessionnelles dans le combat politique, notamment sur la bonne gouvernance électorale et l’alternance démocratique au Congo avec 25 millions de Fcfa de dépôt pour faire acte de candidature.

C’est dans cette perspective que la fondation Marien Ngouabi pour l’enfance (FMNE), présidée par Mme Marie-Thérèse Ingoba, nièce du commandant Marien Ngouabi, président de République du Congo de 1968 à 1977, assassiné le 18 mars 1977 à Brazzaville, a fait sa sortie dans la capitale congolaise.

Sur les motivations de création de cette fondation, la présidente a constaté que « la vie et l’œuvre de l’homme du 31 juillet 1968 » sont méconnus en milieu juvénile, notamment auprès des adolescents au Congo. D’ou la mise à disposition d’une bibliothèque ambulante dans les écoles.

« Cette fondation se réclame de l’héritage de Marien Ngouabi se référant aux discours sur la jeunesse congolaise de cet illustre homme d’Etat qui a enthousiasmé la jeunesse africaine dans les années 70, afin de pérenniser son œuvre sociale au sein de l’enfance pour matérialiser l’immortalité au fondateur du PCT », a-t-on noté dans les témoignages des compagnons de Marien. Des proches collaborateurs comme le Pr Anaclet Tsomambet, Hegène Sama, Okongo Nicolas, le colonel Eyabo, qui ont dévoilés son parcours militaire, l’engagement patriotique et politique au PCT, l’unité nationale et la lutte contre les antivaleurs, ainsi que le respect pour la vie humaine, la lutte de libération des peuples africains sous domination coloniale.

(Roch Bouka/Correspondant RTGA World à Brazzaville)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse