Cours des matières premières: La tendance baissière se poursuit

par -
0 653
Le ministre des Finances, Henry Yav, en compagnie de son collègue du Budget, Michel Bongongo
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme chaque lundi, le Premier ministre Matata Ponyo a présidé hier la réunion de la Troïka stratégique. Et ce, en présence de tous les habitués. Pour hier, la Troïka a examiné la situation économique au niveau international et national, avant de passer en revue quelques dossiers spécifiques.

Pour ce faire, M. Henri Yav, ministre des Finances a été désigné pour restituer cette réunion à la presse. Ainsi, il a été constaté, concernant les cours des matières premières, que la tendance est toujours baissière. Ainsi, nous apprenons que les cours du cuivre et du pétrole sont en baisse, tandis que les cours du cobalt se maintiennent au même niveau. C’est plutôt au niveau de l’or qu’on a enregistré d’une semaine à l’autre, une légère hausse de plus ou moins 1,13%.

Et le ministre de continuer qu’en ce qui concerne la situation au niveau national, les indications actuelles de taux de croissance le situent 5,3 sur base de production jusqu’à fin mars. Dans les prochains jours, nous aurons des estimations plus ou moins proches de la réalité, promet-t-il. Et en ce qui concerne le taux de change à l’officiel, il se négocie à 996 Francs congolais le dollar américain et au parallèle, il est à 1063 Francs contre 1 dollar américain.  Soulignons que la parité Euro-dollar Us s’est inscrite en hausse passant d’une semaine à l’autre de 1,100 à 1,117.

Au niveau des finances publiques, le ministre a expliqué que le pays a terminé la semaine avec un solde négatif, mais naturellement, la situation va s’améliorer avec les dernières recettes enregistrées au cours des derniers jours du mois. Ainsi, à l’issue de cette situation, les membres de la Troïka stratégique ont eu à examiner un dossier spécifique qui concerne la paie du mois de juillet et celle du mois d’août, qui va s’exécuter normalement suivant le calendrier y relatif. Mais au niveau de la paie, le contrôle des effectifs en provinces se poursuit normalement de manière à pouvoir rationaliser l’état des effectifs et de la paie à réaliser.

Pas de transformation structurelle

Il sied de souligner qu’au niveau international, la situation a été marquée notamment par la publication du rapport de la Banque africaine de développement (BAD) 2015, rapport qui met en évidence le fait qu’autant les pays africains ont enregistré une croissance relativement élevée, autant cette croissance n’a pas induite une transformation structurelle. Ce même rapport affirme qu’on retrouve encore la pauvreté et les inégalités. Ce rapport insiste pour que les différents pays mettent en place de politiques qui permettent d’assurer cette transformation économique en accordant priorité au secteur de l’agriculture et des industries manufacturières.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse