Couple et réseaux sociaux « Facebook unit les gens à distance et divise les personnes déjà ensemble »

par -
0 266
Les animateurs sociaux peuvent aussi expliquer aux jeunes et aux couples le bon usage des NTIC (ph tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Quel constat faisons- nous du couple face à l’utilisation  des  réseaux sociaux, en l’occurrence le Facebook ?

Il y a de la tristesse, le malheur et l’échec en suspens. Car plusieurs couples ont tendance à se désolidariser alors qu’ils sont appelés à vivre en harmonie, à préserver la  complicité absolue, à ne rien se cacher. Dans huit couples sur dix, remarque-t-on, chaque conjoint est concentré sur ses préoccupations,  entre autres les moments à passer sur Facebook, pour communiquer avec des amis et faire des publications.  Et ceci se déroule ainsi au détriment de son compagnon qui n’a peut-être pas de compte sur  Facebook. Dès lors, on ne serait pas loin d’affirmer : « le réseau social Facebook unit les gens à distance et divise les personnes déjà ensemble ».

La dysharmonie au sein des couples à cause de Facebook devient récurent, et tout porte à croire que la régularisation de la situation n’est pas pour un horizon immédiat. Surtout quand on sait qu’il y a près de deux milliards d’utilisateurs Facebook sur toute l’étendue de la planète.  Il  y a de quoi passer du temps sur ce site, mais malheureusement, il arrive qu’on ne discute pas forcément avec de bonnes personnes, genre un collègue à qui l’on se confie sur le boulot , avec l’un ou l’autre contact que vous trouvez résolument débile, ou tout simplement avec un ex, c’est souvent d’ailleurs le cas.

A suivre à la loupe comment vivent les couples, la réalité serait désolante. «  Certains couples vivent par formalisme. Car dans bien des cas, les principes fondamentaux devant soutenir cette cellule de base de la société sont malheureusement foutus en l’air.  Les principes tels que le dialogue, la complicité et la transparence beaucoup de couples les ont négligés, à telle enseigne que le couple perd de sa quintessence », a déploré une quinquagénaire. Dans le cadre de la transparence, l’on se demande combien de conjoints dans le couple connaissent  le mot de passe ou le code secret du compte Facebook de leur conjoint ?  Combien  de couples dialoguent, quand l’on se rend compte de l’existence d’un réseau social à notre portée ? Naviguer sur son compte Facebook en présence de son conjoint serait-il un signe de sabotage ? Combien de couples ont des comptes communs à cet effet ?

Pour répondre à ces questions, une mère de famille qui a requis l’anonymat,  a  bien voulu  répondre,  en donnant sa propre expérience de son couple. De prime abord, elle a tenu à rappeler qu’il n’y a rien à se cacher dans le couple, aussi longtemps que l’on n’est plus deux  mais une seule personne par le lien du mariage.  Un conjoint qui continue de cacher des secrets à son conjoint, serait en quelque sorte en train de se cacher des secrets à lui-même. Elle ajoute qu’il est plus responsable qu’un conjoint fasse part de tous ses secrets à l’autre, ce qui leur épargnerait d’éventuels soupçons, facteurs de déstabilisation du couple.

En abordant la première question, celle de savoir combien de conjoints dans le couple connaissent  le mot de passe ou code secret du compte de leurs partenaires ? Et dame d’indiquer : «  moi,  j’ai le mot de passe  de mon mari, lui aussi de même. Sur ce point, nous n’avons pas de problème. Il peut se faire que j’entre dans son compte et je trouve certains messages des femmes, mon conjoint est prêt à répondre à toutes mes questions et l’ambiance redevient normale.

Combien  de couples dialoguent, quand l’on se rend compte de l’existence d’un réseau social à notre portée ? A cette question la dame sue évoquée a montré que leur couple a le plaisir de dialoguer. Car ils savent ce que cela apporte dans leur foyers, entre autre une bonne ambiance.    Naviguer sur son compte en présence de son conjoint serait-il un signe de sabotage ? Sur cette question, nous nous sommes donné une discipline selon laquelle, en présence de l’autre, personne ne peut passer devant son téléphone pendant deux minutes, à moins que cela soit une urgence. Combien de couples ont des comptes communs ? Par rapport à cette question, étant donné que chacun de nous connaît le mot de passe du compte Facebook  de l’autre, le compte commun  inquiète  peu pour nous,  a-t-elle.

Les problèmes des couples,  à cause de Facebook, les constats ont révélé que contrôler son conjoint avec excès ne ferait qu’empirer la situation. La meilleurs façon d’agir, si l’autre conjoint n’est pas d’accord avec le comportement de son partenaire, par rapport à Facebook, que ce soit parce qu’il ou elle passe trop de temps devant son écran ou parce qu’il ou elle  discute de façon exagérée avec certaines personnes jugées néfastes pour le couple, il faut en discuter.

Pour construire une relation durable, face à ce problème de l’utilisation des réseaux sociaux qui divise le couple, il faut avoir des occupations communes, qui intéressent à coup sûr les deux partenaires. Si chaque partenaire trouve une satisfaction et l’épanouissement dans une activité, les problèmes des couples à cause de Facebook et les longues heures devant l’ordinateur  deviendront banals

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse