Coupe de la CAF: Le Raja soulève le trophée à Kinshasa devant l’AS V. Club

par -
0 1629

Encore un rendez-vous manqué pour l’AS V. Club de Kinshasa en finale de la Coupe de la Confédération Africaine de Football (CAF). 45 ans après, les Congolais ont eu du mal hier dimanche 02 décembre 2018 au Stade des Martyrs de la Pentecôte, malgré leur victoire de 3-1 face au Raja de Casablanca en finale retour de la Coupe de la CAF, de soulever le trophée 2017-2018. La défaite de 3 buts à 0 en finale aller a pesé lourd sur les Congolais, voir l’unique but des marocains marqué en retour au chaudron du stade des Martyrs. Ainsi, le Raja de Casablanca est sacré vainqueur de la Coupe de la CAF, 15 après.

Un titre supplémentaire qui s’ajoute à son riche palmarès en remportant la Coupe de la CAF ce dimanche face à l’AS Vita Club loin de sa terre. Dans un stade des Martyrs bien rempli, mais vidé dans les dernières minutes de la seconde période, l’Aigle Vert du Maroc a fait l’essentiel. Ils ont eu chaud en deuxième période, mais ont fait un résultat qui ne leur prive pas le trophée.

Des ratés du côté congolais dans les premières minutes de la première mi-temps, comme les deux têtes manquées de Jean-Marc Mundele, dont la première était superbement repoussée par le gardien Zniti, alors que la seconde fusait à côté du cadre.

Quand ça rate ici, de l’autre côté l’on concrétise. C’est ce qui va arriver quelques minutes après, avec le but marocain inscrit par Hafidi,  après une perte de ballon de Fabrice Ngoma à la 21ème minute. Ce but enterrait pratiquement les espoirs des Congolais qui devaient désormais marquer 5 buts pour renverser la vapeur.

Quelques minutes après, le buteur marocain sera touché, et est remplacé par Douik. L’AS V. Club fonce, et à la 49ème minute, Jean-Marc Makusu Mundele égalise sur coup franc. Le suspense est donc relancé, et les Congolais y croient. 1-1, l’arbitre sud-africain envoie les deux équipes aux vestiaires.

Après cette pause de 15 minutes, les deux équipes regagnent l’aire de jeu, et l’entraineur congolais Florent Ibenge effectue quelques changements, dont celui de Mukoko Batezadio. Ce dernier va ensuite inscrire le deuxième but des Moscovites à la 71ème minute. Dans la foulée, Fabrice Ngoma va offrir à son club le troisième et dernier but à la 74ème minute. Vita accélère, mais aucun autre but ne sera marqué après. La remontada reste à Barcelone, et Vita a eu du mal à faire mieux.

Ainsi, le Raja de Casablanca perd la rencontre, mais soulève le trophée au stade des Martyrs devant le public de Vita Club. Place à présent à l’autre édition de la Coupe de la CAF 2018-2019 dont le go a été donné il y a quelques jours. Félicitations au vainqueur de l’édition 2017-2018.

Altesse B. Makambo

 

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse