Coup dur pour les terroristes ougandais: Un responsable des ADF et trois personnalités arrêtés en Tanzanie

par -
0 903
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Petit à petit, l’étau se resserre sur les rebelles ougandais de l’ADF dans le territoire de Beni. En effet, Jamil Mukulu, responsable de ce mouvement terroriste et trois des personnalités de ce mouvement sont aux arrêts depuis le 22 avril à Kagezi en République unie de la Tanzanie, confirme le porte-parole de l’opération Sokola 2. A en croire le major Victor Masandi, au cours des dernières opérations ratissage, les FARDC ont découvert quatre fosses communes des otages et autres militaires tombés sur le champ des combats. Des actes qui ne doivent jamais restés impunis, a-t-il précisé.

A en croire le porte-parole de l’opération Sokola 2, Les FARDC ont abattu d’abord, dans la nuit du 24 au 25 avril, au camp Baruku entre la rivière Bangu et Semuliki, Kasada Karume, de nationalité ougandaise, la 3ème personnalité et commandant des opérations des islamistes djihadistes des ADF. Le corps de ce membre du noyau dur des ADF a été formellement identifié par tous les services qui détiennent sa photo et plus particulièrement par un membre de l’escorte de Baruku, le n°2 des ADF capturé quelques jours auparavant et qui servait d’indicateur de piste aux FARDC.

Lors de cette attaque, Baruku, le n°2 des ADF s’est échappé avec quelques uns de ses lieutenants et autres dépendants. Les FARDC ont découvert sur la zone de combat, quatre fosses communes remplies de cadavres des ADF tués lors des accrochages et d’autres personnes exécutées. Ces gens seraient des otages, des blessés et des dépendants des ADF incapables de se déplacer avec eux comme ils l’ont souvent fait.

Dans leur fuite, ils ont abandonné quelques tenues militaires, des soutanes musulmanes et des vivres. Des fosses communes attribuées à ces rebelles ont été découvertes auparavant à Akabiji, Zuma, Mukabati et dans la périphérie de Medina.

La même source renseigne que le jeune combattant qui servait d’indicateur de piste des ADF a été capturé par les FARDC au début du mois d’avril à Eringeti, où son groupe cherchait à s’approvisionner en morceaux de ferraille pour la fabrication de bombes artisanales.

L’opération de traque du noyau dur de ce groupe armé localisé dans cette contrée est exécutée par les unités des FARDC. Au sujet des chefs ADF qui ont été arrêtés en Tanzanie, il appartient aux deux Etats de chercher des voies et moyens pour les extrader en Rd Congo, afin qu’ils viennent subir la rigueur de la loi.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse