Coup de théâtre à l’opposition: Moïse Moni Della se désengage du RCDN ainsi que de SET

par -
0 1238
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nombreux sont les Congolais, surtout les Kinois qui ont du mal à accepter que Moïse Moni Della, le défenseur de Roger Lumbala et d’Etienne Tshisekedi puisse se désengager du RCDN et de la structure montée pour soutenir la candidature d’Etienne Tshisekedi. Et pourtant, c’est la vérité avec laquelle il faudra s’habituer. En effet, dans une conférence de presse tenue hier à Kinshasa, cet opposant « aradicale » explique qu’à ce jour, la donne politique de l’heure a engendré les divergences majeures entre le président du RCDN et lui-même, au sujet du dialogue dans sa conception, son organisation, sa crédibilité, son opportunité et sa finalité. A ce jour, il affirme sans ambages qu’il y a rupture de contrat de confiance qui le liait au président Roger Lumbala.

« Afin de mettre fin à la cacophonie au sommet du parti et éviter toute polémique inutile, j’ai décidé à ce jour de rendre le tablier et de me désengager du RCDN ainsi que de SET après m’avoir entretenu avec la base représentative et significative du parti le mercredi 27 janvier 2016, à ma résidence », dit-il, avant d’ajouter qu’il compte continuer son combat politique pour le bien-être du peuple congolais, combat pour la défense de la démocratie, de la protection des droits de l’homme et de la nature. Combat pour lequel il a consenti plusieurs sacrifices depuis l’époque de Mobutu jusqu’au régime actuel en subissant des brimades, des humiliations, des tortures jusqu’à l’envoyer en exile, non pas parce qu’il a volé un bœuf ou un œuf mais parce qu’il s’est battu pour la liberté et les droits de l’homme. Donc de son côté, il n’est pas question aujourd’hui de reculer et d’hésiter.

Il sied de rappeler que Moïse Moni Della a soutenu sa lutte au sein de l’UDPS depuis 1983 jusqu’en 2003, lorsque il accepté d’adhérer au Rassemblement des Congolais Démocrates et Nationalistes « RCDN » au sein duquel, il a assumé les fonctions de Secrétaire général et du président ai. En 2011, ensemble avec le Président Roger Lumbala, ils ont créé une plate-forme dénommée Soutien à Etienne Tshisekedi « SET», où il a assumé les fonctions de Coordonnateur-adjoint et par la suite, Coordonnateur ai en l’absence du Coordonnateur, l’honorable Roger Lumbala en exil.

Si pour aller au dialogue politique national et inclusif convoqué par le Chef de l’Etat et qui de plus en plus reçoit l’adhésion des sommités internationales, M. Moni Della doit quitter son parti politique et sa plate-forme, cela ne peut qu’étonner tout le monde. Et certains sont même obligés de se demander, pour qui roule Moni Della ? Peut-être l’avenir pourra répondre à cette question.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse