COP 22: Les médias africains en éclaireurs au Maroc

par -
0 686
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour se rendre compte des avancées réalisées déjà, 55 journalistes vénus de 28 pays africains sont au Royaume du Maroc du 3 au 11 septembre pour préparer les prochaines assises de la Conférence sur le changement climatique C0P, qui va se dérouler pour sa 22ème édition à Marrakech, au Maroc du 7 au 18 novembre au Marrakech.

Partant de la ville de Casablanca, en traversant le Rabat pour chuter à Marrakech, au-delà des quelques visites touristiques, l’occasion est donnée aux médias du continent de se rendre compte des ambitions et projets du Maroc pour ces assises, mais aussi de porter la voix de l’Afrique avant même la conférence, en vue d’en faire l’affaire du changement climatique dont le continent reste le poumon essentiel de l’humanité, mais aussi première victime.

” L’Afrique est l’un des plus touchés par le changement climatique. Rareté de l’eau, intensification des phénomènes naturels (sécheresse, inondation, etc.), les conséquences sont nombreuses et déjà visibles. Si rien n’est fait, l’Afrique ne pourra subvenir qu’à 13% de ses besoins alimentaires d’ici à 2050. Alors qu’il ne représente que 3% des émissions de gaz à effet de serre, le continent n’a reçu jusque-là que 4% des financements liés au climat », peut-on lire dans le communiqué de presse.

C’est pourquoi, pour mieux appréhender les enjeux liés à la lutte contre le dérèglement climatique et à la COP22, au total, 55 journalistes des 28 pays ont été invités par le comité d’organisation pour échanger avec des protagonistes liés d’une manière ou d’une à la COP22.

Organisé à l’initiative du comité de la COP22, ce voyage de la presse africaine se déroule en 4 langues (Arabe, Français, Anglais et Portugais). Les journalistes ont participés à la COP Academy. Le programme prévoit, sauf changement, « la couverture du Sommet de la défense et changement climatique le 7 septembre à Skhirat, les consultations des négociateurs informels les 8 et 9 septembre avant de participer à l’événement « The Energy Transition, INDCs, and the post-COP21 agenda ».

Notons que parmi les pays participants, on y a retrouve le Cameroun, le Mozambique, le Kenya, Lesotho, la Namibie, l’Afrique du Sud, Sao Tomé-et-Principe, Sierra Leone, Swaziland, Angola, Cap-Vert, Tchad, Togo, Egypte, Erythrée, Ethiopie, Ghana, Guinée Bissau, Liberia, Malawi, Niger, Nigeria, Ouganda, République Centrafricaine, Congo-Brazzaville, Zambie, Zimbabwe. A ceux-là s’ajoutent l’Egypte, le Ghana, Kenya, Malawi, Zimbabwe, Swaziland et République démocratique du Congo qui ont été mobilisés notamment pour faire entendre la voix de l’Afrique à Marrakech.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse