COP 21 à Paris: Participation active de la RD Congo aux négociations d’un accord contraignant

par -
0 797
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A droite, R. Tshibanda qui a été désigné Co-Facilitateur des négociations sur les approches et mécanismes de coopération/ Ph. Jean-Paul Baziyaka

La République Démocratique du Congo a été honorée à la COP21 à travers le Raymond Tshibanda, ministre des Affaires étrangères et coopération internationale qui a été désigné Co-Facilitateur des négociations sur les approches et mécanismes de coopération en vue de la réalisation des objectifs de réduction et d’adaptation qui seront retenus dans l’Accord de Paris. La manière dont le Chef de la diplomatie congolaise s’est acquitté de cette mission a été saluée tant par le président de la COP21 et ministre français des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, que par les différentes délégations.

Les 08 et 09 décembre 2015 à Paris, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda a déployé une intense activité dans le cadre des travaux de la COP21. Le 08 décembre dernier, il avait démarré la journée par sa participation à la journée consacrée à la République démocratique du Congo et portant sur les efforts du gouvernement dans la mise en œuvre de la REDD+ et du plan d’investissement dans le cadre du programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre, indique une dépêche du service de communication du MINAFFECI.

C’était en présence du ministre de l’Environnement, Conservation de la nature et Développement durable, Robert Bopolo, du ministre des Finances, Henri Yav, du Président du Conseil économique et social de la RDC, ainsi que des experts congolais dans le domaine de l’environnement et du développement durable.

Ensuite, sur invitation de la présidence française de la COP21, le ministre Tshibanda a participé activement aux négociations appelées à accoucher de l’Accord de Paris.

Nommé avec Mme Catherine Mc Kenna, ministre canadienne de l’Environnement, co-Facilitateurs des négociations sur les approches et mécanismes de coopération, le ministre Tshibanda a ainsi mené, jusque tard dans la soirée, des consultations bilatérales avec plusieurs pays et groupes de pays, avant de présider la séance plénière consacrée à l’harmonisation de vues sur cet important aspect de l’Accord en gestation.

Faisant rapport de leur co-facilitation, les ministres Mc Kenna et Tshibanda ont pris la parole à tour de rôle au cours de la réunion du Comité de Paris chargé de finaliser l’Accord. Ils ont ainsi indiqué qu’aux termes des discussions de la journée, un consensus s’était dégagé sur des points importants : la préservation de l’intégrité environnementale, la promotion du développement durable, une comptabilisation rigoureuse des efforts d’atténuation qui évite le double comptage et le caractère volontaire du recours aux facilités de la coopération, comme principes de base à respecter en toute circonstance, ainsi que la mise sur pied de deux mécanismes distincts de coopération, dont l’un permettant le transfert international des crédits des efforts d’atténuation d’un pays à un autre aux fins de soutenir l’atténuation et l’adaptation dans ce dernier.

Signalons que les travaux de négociations de l’Accord de paris se poursuivent avec beaucoup d’optimisme pour tous les participants à la COP21, jusqu’à des heures très tardives (2heures et 3heures du matin), afin de produire un Accord ambitieux et juridiquement contraignant le vendredi 11 décembre 2015.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse