Coopération RDC-Monusco

par -
0 690
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Bruxelles : Bientôt une réunion sur la situation humanitaire et le processus électoral

Le Représentant spécial du Secrétaire générale des Nations-Unies en RDC, Martin Kobler, a axé son intervention sur les enjeux et défis majeurs que la Monusco doit relever pour son mandat, cela pour son développement durable de la Rdc. Du reste, il a indiqué qu’une réunion de contact sera tenue la semaine prochaine à Bruxelles pour débattre sur la situation humanitaire et du processus électorale au pays.

Les provinces de la RDC demeurent plutôt calmes

A l’issue du point de presse hebdomadaire de la Monusco tenu hier mercredi, a été établi que les provinces de la RDC sont plutôt calmes depuis l’observation faite la semaine dernière.

Cette observation a été faite par le Commandant Jean-Marie Joseph Goncalves, porte-parole de cette organisation. Sur ce, l’environnement sécuritaire dans les provinces situées dans la partie Est de la Rdc, y compris la capitale congolaise (Kinshasa), est demeuré calme durant la semaine écoulée.

Cependant, la province de l’Equateur a retrouvé son calme de tous les jours qui était perturbé. Cette situation est survenue suite à un conflit lié à un certain nombre des familles. Ce conflit était dû à des tensions interethniques entre les membres de la famille Libamba et Semba, appartenant toutes à la communauté Bogbonga.

La situation de ces familles était liée aux conflits sur les activités de pêche dans la rivière Mboto située dans la région de Bosomelo-Bonganda, à 280 kilomètre au Nord de Mbandaka. Cela a constitué, pendant la période sous examen, une préoccupation majeure de la situation sécuritaire.

A en croire le Commandant Goncalves, en province Orientale, une accalmie relative a été observée pendant la période sous examen dans les localités située dans les districts de Haut et Bas-Uéié, et ce, suite à la pression militaire exercée dans ces régions par les unités de la Force de la Monusco et celles des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. Ces dernières étaient engagées dans les opérations conjointes dénommées « Rudia 2, ce qui veut dire Retour 2 ».

Par ailleurs, selon des sources de l’armée congolaise, une arme AK-47 cachée dans une ferme située dans la localité de Tadu à 25 kilomètre au sud de Faradje, a été découverte le 02 juin dernier par les populations locales, puis remise pour sa prise en compte aux troupes loyalistes appartenant à l’Etat-major des FARDC d’Uélé à Dungu déployées dans cette même région.

Soulignons aussi que la situation sécuritaire en Ituri demeure aussi calme. Néanmoins, l’environnement sécuritaire a été caractérisé dans le territoire d’Irumu par le lancement des opérations militaires dans la région d’Avela par l’armée congolaise soutenue par la Force de la Monusco. Cela contre des miliciens réfractaires du Front de Résistance Patriotique de l’Ituri (FRPI), et par l’activisme des différentes factions du groupe Mayi contre les Forces de Défense et de Sécurité congolaise ainsi que les populations locales basées dans le territoire de Mambasa.

(Charlie Muepu/ Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse