Coopération Rdc – France: Aubin Minaku échange avec François Pujolas

par -
0 177
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président de l’Assemblée nationale, l’honorable Aubin Minaku Ndjalandjoko, s’est entretenu ce vendredi 21 septembre 2018, avec le nouvel ambassadeur de France accrédité en République démocratique du Congo, M. François Pujolas. Ce dernier vient à peine d’occuper son nouveau poste à Kinshasa, et il devrait rencontrer et échanger avec les différentes autorités congolaises.

C’est dans cette perspective que le nouveau diplomate français posté à Kinshasa est allé présenter ses civilités au premier des députés nationaux de la Rdc. Et en tant qu’ambassadeur d’un pays partenaire de la Rdc, M. François Pujolas s’est également entretenu avec le speaker de la Chambre basse du Parlement congolais sur la coopération entre la Rd Congo et la République française.

Au sortir de son entretien avec le président de l’Assemblée nationale Aubin Minaku, l’ambassadeur français François Pujolas, a accordé une interview à la presse. Ainsi, a-t-il déclaré ce qui suit : « Je viens d’arriver en République démocratique du Congo il y a 15 jours. Il est normal que je rencontre les personnes importantes qui, dans ce pays, au niveau politique, et puis au niveau institutionnel, jouent un rôle déterminant pour aujourd’hui et pour préparer et contribuer à préparer les prochaines échéances (électorales) ».

Poursuivant cette interview, le diplomate français explique le second volet de ces échanges était axé sur la coopération. « Bien sûr je suis ambassadeur de France. Donc, nous avons aussi évoqué la coopération entre nos deux pays. Parce que pour nous, la République démocratique du Congo est un partenaire très important en Afrique. Un pays très important notamment du point de vue de la Francophonie », a-t-il souligné.

A l’ambassadeur François Pujolas d’ajouter : « Et nous souhaitons que ce partenariat, que nous avons su créer certes ces dernières années, puisse se poursuivre. Donc, je n’ai pas à entrer dans les détails des projets. Ce n’était pas le lieu de ce premier entretien. Mais, un des grands axes, par exemple, de notre coopération, de ce partenariat, c’est de voir ce que l’on peut faire, ce que l’on a déjà fait, ce que l’on peut continuer à faire pour la modernisation de l’Etat. Parce que nous pensons que le développement économique et social d’un pays, quel qu’il soit, doit devoir beaucoup à un Etat moderne et efficace ».

A la question de savoir si la République démocratique du Congo peut aujourd’hui compter sur le soutien de la République française à son processus électoral, l’ambassadeur de France en Rdc n’a pas eu beaucoup de mots pour répondre. Et voici le peu de mots de sa réponse : « La France je crois, ce n’est pas la peine que je le rappelle, a été par le passé, est et sera aux côtés de la République démocratique du Congo ».

Signalons en outre qu’auparavant dans la matinée de ce vendredi 21 septembre 2018, l’honorable président de l’Assemblée nationale de la Rdc, Aubin Minaku Ndjalandjoko a reçu dans son cabinet de travail du Palais du peuple, M. David Lomastro, le chargé d’affaires de l’Ambassade du Royaume de Belgique en République démocratique du Congo. De cet entretien, rien n’a filtré.

Lepetit Baende

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse