Coopération interparlementaire: Aubin Minaku attendu en Corée du Sud

par -
0 649
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est à l’issue de l’audience lui accordée hier mardi 24 mars 2015 dans son bureau de travail par le Président de l’Assemblée nationale, que l’Ambassadeur de la République de Corée du Sud accrédité en Rdc, M. Hosung Lee a annoncé au Speaker de la Chambre basse du parlement de sa visite attendue dans son pays. Cette visite, dit-il, s’inscrit dans le cadre de la coopération interparlementaire sur invitation de son homologue coréen. Dans sa délégation, le Président de l’Assemblée nationale sera accompagné du groupe d’amitié RDC-Corée du Sud.

Au sortir de l’audience, l’ambassadeur Hosung Lee a affirmé que le séjour du Président de l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo dans son pays est prévu du 20 au 21 avril prochain. Aubin Minaku qui s’entretiendra non seulement avec son homologue, mais aussi visitera les sites touristiques, culturels et industriels de la Corée du Sud. « Ce sera un voyage bénéfique pour le Président Aubin Minaku », a indiqué l’ambassadeur.

Devoir de mémoire oblige, les membres du groupe d’amitié de la Corée du Sud avait visité l’année dernière la République Démocratique du Congo, car comme l’a dit l’ambassadeur, il espère que les membres du Groupe d’amitié du Congo auront aussi à visiter la Corée du Sud très prochainement. A cette occasion, la délégation congolaise de la chambre basse du parlement prendra part au 7ième forum Mondial qui se tiendra à Séoul. Il s’agit donc d’un voyage qui va profiter aux deux parlements. Et l’ambassadeur d’affirmer que l’opportunité sera donnée au Président Aubin de s’exprimer devant la représentation nationale sud-coréenne.

Aubin et le FAO

Peu après avoir accordé l’audience à l’ambassadeur de la République de la Corée du Sud, le Président de la Chambre basse a reçu en seconde audience le Représentant du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’agriculture (FAO). Pendant plusieurs heures, les deux personnalités ont abordé les questions liées à l’alimentation de la population.

Au sortir de son audience, le Représentant de FAO s’est exprimé en ces termes : « Avec le Président de l’Assemblée nationale, nous avons échangé sur un sujet qui nous semble être au cœur du développement économique et social en République démocratique du Congo, à savoir, la sécurité alimentaire et nutritionnelle ». Il a par la suite fait savoir que la République Démocratique du Congo a au moins 60% de la population qui est active dans le secteur agricole et du développement rural. « Nous avons pensé qu’il y avait quelques enjeux sur lesquels il était possible d’échanger avec les parlementaires au cours d’une matinée, parce que ce sont eux qui sont en contact direct avec les populations. Ils peuvent donc véhiculer un certain nombre de messages », a poursuivi le Représentant de FAO.

Cette matinée d’échange n’est qu’une proposition faite à l’Assemblée nationale pour l’organiser, pour faire état de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, ce dont le Président de l’Assemblée nationale a salué favorablement l’organisation. Le FAO a précisé qu’il va continuer les discussions avec le député national Léonard Mashako Mamba, médecin de profession, pour voir les modalités de la mise en œuvre de la matinée parlementaire.

Il faut dire que la date pour l’organisation de cette matinée n’a pas été révélée, mais en ce qui concerne le FAO, cela dépendra de l’agenda parlementaire. « Nous voulons échanger avec les parlementaires qui vont ensuite être le relais auprès de la population parce qu’ils parleront à la mesure de leur entendement, c’est que les techniciens ne savent pas faire souvent », a ajouté le Représentant.

Concernant le Parc agro-industriel de Bukanga Lonzo, le FAO est derrière ce projet avec son appui technique. Le FAO salue cette ambition qu’il juge légitime du gouvernement qui est déterminé à ne pas faire les choses comme d’habitude, mais en sortant des sentiers battus. « Naturellement, c’est le gouvernement qui est à la place du chauffeur et le FAO comme beaucoup d’autres agences de l’ONU, comme d’autres partenaires financiers sont derrière ce programme »,a-t-il affirmé.

En sus, la matinée qui sera organisée très bientôt, connaitra non seulement la participation des experts du Fonds des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), mais aussi de l’expertise congolaise qui est positive.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse