Contrairement aux rumeurs: Moustafa Abou Darvich n’est pas aux arrêts

par -
0 368
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des rumeurs, les plus folles qui puissent exister ont méchamment été propagées par une certaine presse accro au sensationnel, dans l’intention de nuire inutilement à l’honneur et à la réputation de M. Moustafa Abou Darvich, patron de Pain Victoire. Les fins limiers du Journal L’Avenir, mis au parfum de cette information, l’ont aperçu hier au Kenpinsky Fleuve Congo Hôtel, en train de siroter librement son verre.

Homme d’affaires qui a fait ses preuves en République démocratique du Congo où il vit depuis près de 19 ans et pays dans lequel il a beaucoup d’investissements, cet opérateur économique libanais s’est vu empêcher de voyager mercredi 18 juillet dernier, à l’aéroport international de N’Djili. Devant se rendre dans son pays natal pour participer à une fête de mariage, M. Moustafa a été mis de côté par les services, qui l’ont à l’occasion empêché de prendre son avion. Lorsque le concerné tentera d’en savoir un peu plus, on lui dira qu’il a été arrêté en possession de la cocaïne.

Malheureusement, l’ordre venu de nulle part va exiger que le Libanais soit transféré au Parquet de Kinkole, lieu où il n’est jamais parti. Toutefois, il verra son passeport, son porte-monnaie contenant une bonne somme d’argent, ses écouteurs et ses lunettes soleil ravis par les services de l’aéroport . Curieusement, appelée à la rescousse, la brigade contre la fraude a exigé des preuves de détention par M. Moustafa de la cocaïne. Contre toute attente, aucune preuve n’a été brandie.

Chose qui a étonné tout le monde, lorsqu’on sait qu’en Rd Congo, on peut être arrêté pour l’importation illicite des minerais, d’œuvres d’art et autres, mais pas de la cocaïne. Et ce, parce que la Rdc n’en produit pas et la matière n’est même pas prisée par les Congolais. Logiquement, qui va amener de la cocaïne de la Rdc pour la vendre au Liban ? Du n’importe quoi !

Mais la question qui mérite d’être posée est celle de savoir pourquoi un tel acharnement contre le patron de Pain Victoire ? Pourquoi, lorsqu’il faut décourager les investisseurs, l’on mobilise assez d’énergie de la sorte ? Et pourtant, il est de l’intérêt de la République de protéger tous ceux qui ont choisi la Rdc comme leur seconde patrie, mieux d’assurer une protection juridique et judiciaire à ceux qui ont pris le risque d’investir dans le pays de Joseph Kabila.

Qui est jusqu’à ce point aveugle, pour ne pas se rendre compte que non seulement Pain Victoire a investi en Rdc, il a aussi créé de l’emploi pour beaucoup de Congolais. Tout en étant libre de tous ses mouvements, M. Moustafa exige que son passeport et tous ses autres biens lui soient rendus. Et en attendant, qui va payer le préjudice ? Les autorités tant politiques que judiciaires sont interpellées, pour qu’un comportement d’un préposé ne vienne décourager les investisseurs.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse