Construction d’un nouveau centre de réadaptation physique à Kinshasa: Kimbuta donne le go

par -
0 161
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

André-Kimbuta, Gouverneur de la ville province de Kinshasa a lancé hier à l’Hôpital provincial général de référence de Kinshasa (HPGRK), les travaux de construction d’un centre ultra-moderne, en vue d’offrir un nouveau service de kinésithérapie et d’appareillage orthopédique aux personnes en situation de handicap, provenant principalement de Kinshasa et des provinces environnantes. Financé par le CICR, ce centre offrira un meilleur accès aux services de réadaptation physique et une prise en charge de qualité. L’occasion était indiquée pour le chef de la délégation du CICR, Christine Cipolla d’insister sur les aspects pérennité de cette future structure qui devra continuer à soigner de très nombreuses personnes en situation de handicap, bien au-delà des cinq ans de la durée du Programme de Réadaptation Physique (PRP).

En 15 mois, soit en 2020, la République démocratique du Congo en général, et la ville province de Kinshasa en particulier sera dotée d’un grand centre à vocation sous-régionale, pour la prise en charge des soins de réadaptation physique des personnes en situation de handicap.  C’est le fruit d’un accord de partenariat signé entre le ministère provincial de la Santé, des Affaires sociales et Communication et le CICR, soucieux de permettre de rétablir la dignité des personnes en situation de handicap, non seulement sur le plan physique, mais aussi en contribuant à leur réintégration dans leurs familles et leurs communautés.

« Cette collaboration prévue pour une durée de 5 ans va permettre d’offrir un nouveau service de Kinésithérapie et d’Appareillage orthopédique aux personnes en situation de handicap provenant principalement de Kinshasa et des provinces environnantes », a indiqué le chef de la délégation du CICR, Christine Cipolla, avant d’ajouter que ces dernières auront désormais un meilleur accès aux services de réadaptation physique et une prise en charge de qualité.

Soulignons que cette structure sera spacieuse (2’200 m²), bien équipée et supportée par des outils d’amélioration de l’efficience. Parallèlement à l’édification de ce service, cinq personnes ont été envoyées à l’étranger pour suivre des études spécialisées dans les domaines de l’ortho-prothèse et de la podo-orthèse. Elles reviendront à Kinshasa avec leurs diplômes en poche en 2020, juste au moment où le département sera prêt à démarrer, afin de lancer les activités de production. Le CICR procédera également au renforcement des capacités du personnel local actuel, afin d’assurer son efficacité dans le travail. Et deux experts du CICR (1 kinésithérapeutes et 1 orthoprothésiste) seront mis à disposition jusqu’à la fin du projet, pour soutenir toute l’équipe professionnelle dans leurs tâches quotidiennes.

Pour le Gouverneur André Kimbuta Yango, l’Hôtel de ville s’est investi pour la réhabilitation d‘une manière générale de l’Hôpital provinciale général de référence (ex-Mama Yemo). « Nous nous sommes déplacés jusqu’en Allemagne, où on a négocié et obtenu quelques petits morceaux. Le CICR informée de cet effort, nous avons signé un protocole de partenariat pour Mama Yemo. Aujourd’hui, nous avons décidé de poser la première pierre, pour l’érection d’un grand pavillon qui va s’occuper des handicapés physiques : soins, appareillages, etc. », dit-il, avant qu’en plus de ce projet, il y a un deuxième et un troisième projet. Bref, nous lançons le processus de réhabilitation de notre hôpital, comme vous le savez, il n’y a pas un seul hôpital en Rdc qui a cette capacité. La stratégie est simple, garder une capacité plus ou moins de 2.000 cas qu’on peut prendre en charge.

La satisfaction des bénéficiaires

Soulignons que quelques discours ont ponctué cet événement, devant les bénéficiaires visiblement contents. Le médecin directeur de l’Hôpital provincial général de référence de Kinshasa (HPGRK), ministre provincial de la Santé, Affaire sociale et Communication. M. Clément Mbaki a remercié le CICR pour cet ouvrage qui améliorera le cadre technique, offrira une réadaptation physique des compatriotes congolais. Pour sa part, le ministre provincial a rappelé les objectifs du Programme de Réadaptation Physique (PRP), notamment la construction d’un nouveau centre moderne, la formation d’un personnel compétent, assurer une gestion administrative et financière salutaire, assurer l’efficacité du service en mettant les outils pour un rendement et assurer la pérennité du service.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse