Construction de 1.000 nouvelles antennes-relais de téléphone mobile en Afrique: Le Nord-Kivu et le Sud-Kivu bénéficiaires de l’initiative Africa Mobile Networks

par -
0 378
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Près de 4 millions de personnes vivant dans les régions rurales d’Afrique auront pour la première fois accès aux télécommunications grâce à une initiative d’Africa Mobile Networks, soutenue par la banque de l’UE, qui porte sur la construction de 1 000 nouvelles antennes-relais de téléphonie mobile alimentées à l’énergie solaire. Le déploiement de la couverture mobile dans des régions rurales isolées de la République démocratique du Congo et du Cameroun a été annoncé ce jour lors des Journées européennes du développement à Bruxelles.

Le projet bénéficie d’un prêt à long terme de 24 millions d’EUR de la BEI, la banque de l’UE. Ce financement est accordé sur l’Enveloppe destinée à l’investissement d’impact, un guichet spécial de la Facilité d’investissement ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) géré par la BEI et destiné à soutenir des initiatives dans le cadre desquelles la prise d’un risque financier élevé est récompensée par un impact accru pour les populations locales. La Facilité d’investissement, qui est un fonds renouvelable, est financée sur les ressources des États membres de l’UE.

Le projet marque une étape importante dans l’amélioration de l’inclusion financière des personnes vivant dans des communautés vulnérables et isolées, l’accent étant mis en particulier sur les femmes, la santé et les services bancaires. La nouvelle couverture en téléphonie mobile concernera, pour plus des deux tiers, le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, des régions de l’est de la République démocratique du Congo déchirées par des conflits, où l’amélioration des services de communication renforcera la sécurité des villages vulnérables et isolés.

S’exprimant dans le cadre des Journées européennes du développement organisées cette semaine à Bruxelles, Pim van Ballekom, vice-président de la Banque européenne d’investissement, a déclaré : « L’utilisation du téléphone portable a augmenté de façon radicale dans l’ensemble des villes africaines au cours de la dernière décennie. Toutefois, plus des deux tiers des habitants les plus pauvres et les plus vulnérables d’Afrique n’ont pas encore accès au numérique et sont exclus de la couverture en télécommunications et, par là même, des opportunités économiques et sociales qu’une telle couverture peut offrir. Ce nouveau projet renforcera l’accès au commerce et à des services essentiels qui transforment le quotidien au Cameroun et en République démocratique du Congo et soutiendra notamment l’autonomisation économique des femmes et l’accès aux services de santé en ligne. Je suis fier que la Banque européenne d’investissement collabore avec Africa Mobile Networks dans le cadre de cette initiative ambitieuse et d’une énorme importance. Il s’agit là d’un exemple des domaines où la banque de l’UE peut intervenir et apporter à un investisseur privé un soutien assorti d’un fort impact. Ce projet illustre également l’évolution de l’ADN de la BEI : il nous offre l’occasion de montrer notre engagement en faveur du développement, de contribuer, en tant que banque de l’UE, à atteindre les objectifs de politique extérieure de cette dernière ainsi que de faire des objectifs de développement durable une réalité. Nous pouvons réussir cela en ouvrant des perspectives économiques et en améliorant les services clés sur tout le continent. Fournir ces services à des populations coupées de tout à cause de conflits et pour des raisons géographiques est extrêmement important. »

Mettre le numérique au service du développement

Bart Ouvry, ambassadeur de l’UE en République démocratique du Congo, s’est exprimé en ces termes : « Garantir l’accès à des infrastructures numériques et à large bande abordables et sûres est une priorité fondamentale pour l’Union européenne, à l’intérieur comme hors de ses frontières, et fait partie de son engagement à soutenir la réalisation des objectifs de développement durable. Mettre le numérique au service du développement constitue une évolution majeure essentielle et nous nous félicitons vivement de cette initiative de la banque de l’UE qui aura une incidence importante sur certains des villages les plus isolés du Cameroun et de la République démocratique du Congo. La Commission européenne a tout récemment lancé son programme « Le numérique pour le développement », et ce projet est précisément le type d’investissement que nous voulons voir plus souvent. »

Michael Darcy, PDG d’Africa Mobile Networks, a déclaré pour sa part : « Ce nouveau prêt signifie que la construction de plus de 1 000 nouvelles antennes-relais de téléphonie mobile va maintenant commencer. Il accélérera la mission d’Africa Mobile Networks visant à connecter ceux qui ne le sont pas encore en Afrique subsaharienne et au-delà. Et cela signifie que l’impact que nous pouvons avoir sur la vie des gens augmentera de manière substantielle. Nous sommes ravis de collaborer avec la Banque européenne d’investissement pour réduire le nombre de personnes encore privées d’accès aux services téléphoniques et de données de base. Nos projets pilotes apportent déjà la preuve que cela peut avoir une réelle incidence sur la vie des gens. Prenez la République démocratique du Congo, où seront construites 750 des 1 000 antennes-relais prévues. L’accès aux données mobiles signifie que les communautés qui ont été dangereusement coupées du monde extérieur peuvent dorénavant avoir accès à des informations liées à la sécurité ainsi qu’à des services de base comme la santé et l’éducation. »

Le premier accès aux télécommunications assuré par le nouveau projet devrait également renforcer l’accès aux services financiers, notamment pour le transfert de fonds et le paiement de salaires. Il aidera les agriculteurs à obtenir des prix plus justes pour leurs produits et à améliorer l’information en matière de santé et d’éducation dans les zones rurales. Les gens pourront accéder à des informations sur les possibilités d’emploi, et les entrepreneurs seront en mesure de lancer de nouvelles affaires puisqu’ils pourront organiser et gérer leurs chaînes d’approvisionnement par téléphone.

Au cours des cinq dernières années, la Banque européenne d’investissement a prêté plus de 6 milliards d’EUR pour des investissements dans le secteur dans les télécommunications dans le monde entier.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse