Considération et intégration des PVA: En quoi la RDC en est-il un pays modèle ?

par -
0 787
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En quoi la RDC en est-il un pays modèle ?

* Mwimba Texas prêt à fixer l’opinion internationale sur ce

L’opinion doit désormais se familiariser avec le sigle PVA qui signifie tout simplement « Personne vivant avec albinisme ». C’est le terme consacré dans le milieu du système des Nations-Unies et celui de l’ONG Under The Same Sun en lieu et place de celui d’albinos, jugé péjoratif.

L’albinisme n’est pas simplement un fait de société ; mais il est en train de devenir une science. En effet, dans certaines grandes écoles et universités du monde, les scientifiques (médecins, anthropologues, sociologues, …)  font des recherches approfondies à ce sujet.

En Afrique et particulièrement en République démocratique du Congo, les PVA étaient considérées, il y a plusieurs décennies, comme des êtres non désirés, des êtres « associaux », des êtres surnaturels, des êtres nantis d’un certain mysticisme. Autour de ces êtres sont nées autant de légendes les plus grotesques et saugrenues, des légendes abracadabrantes qui, souvent, n’ont ni tête ni queue. Et comme en Afrique, le raisonnement et la logique cartésienne sont le cadet des soucis des Africains, tout le monde ou du moins la plupart croyaient ou croient à ces légendes comme parole d’évangile.

Mwimba Texas, le pionnier

Eu égard au développement du monde, une bonne frange de la population s’affranchit de ces fameuses légendes sur les PVA.

En RDC, il y a une vingtaine d’années, un catcheur albinos en l’occurrence Mwimba Makiese Alphonse Texas avait eu l’ingénieuse idée de créer une structure qui s’est donnée pour objectifs de regrouper les PVA afin de les  protéger, de les aider, de les encadrer et de les assister. Mwimba était parti d’un constat selon lequel les PVA ou certaines d’entre elles ne s’acceptaient pas comme telles ; elles étaient tout complexées dans la société. Il s’est dit intérieurement que cette situation devait absolument changer. C’est de la même manière qu’il a fait changer l’image du catch congolais (connu comme foncièrement fétichiste) du fait qu’il a été l’initiateur du catch classique, éducatif basé exclusivement sur la force physique et la technique auquel il a empreint une connotation philanthropique ou socio-humanitaire.

Pour lui, la stigmatisation et la marginalisation dont les PVA étaient ou sont encore victimes doivent totalement disparaître, tôt ou tard.

C’était donc la naissance de l’ONG des albinos la Fondation Mwimba Texas (FMT). En République démocratique du Congo, c’était donc le début d’un plaidoyer en faveur de l’albinisme. Mwimba est donc le pionnier.

Cependant, cette structure ne regroupe pas exclusivement les PVA. On y trouve également des non PVA et d’autres vulnérables (sourds-muets, aveugles, …). Ces non PVA sont soit leurs parents géniteurs soit des albinophiles qui sont de cœur avec elles.

Il faut reconnaître qu’en 17 ans d’existence, faute de moyens suffisants, la structure se recherche encore. Depuis tout ce temps, elle ne vit que grâce aux modestes recettes des combats de catch que livre son géniteur qui prend de l’âge (son jubilé est annoncé pour février 2016), lesquels combats sont du reste sporadiques. En dépit de tout, Mwimba se donne corps et âme pour le bien-être et la promotion des PVA. Il consacre le reste de sa vie à ses semblables. C’est tout un apostolat !

La RDC est-elle un pays modèle ?

En quoi la République démocratique du Congo est-elle est un pays modèle en matière de la considération et d’intégration des PVA ? Cette interrogation est le thème d’une campagne d’information et d’explication que Mwimba Texas va entreprendre dans un proche avenir pour fixer l’opinion nationale et internationale à travers la presse.

Nous osons croire que cette campagne ralliera les sceptiques à cette réalité vivante aujourd’hui.

(Denis Lubindi)  

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse