Conseil National de Suivi de l’Accord: La MP renonce au poste de 1er Vice-Président

Le Président de la République, lors de son discours sur l’état de la Nation/Ph. Kokolo
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un document parvenu à la rédaction du Journal L’Avenir appelé « Journal de la Majorité Présidentielle sur les échanges directs du Centre Interdiocésain n°23.01.2017 », et signé par l’Ambassadeur André-Alain Atundu, porte-parole de cette famille politique dont le Président de la République en est l’Autorité Morale, il nous revient que les échanges directs entre les forces politiques et sociales signataires et non signataires de l’Accord du 18 octobre 2016 à la Cité de l’Union Africaine se poursuivent autour de la question du Conseil National de Suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre 2016 dans un esprit positif et prometteur. En effet, il doit être entendu que la phase actuelle des discussions, étant d’une délicatesse et d’une complexité sans pareil, exige toute l’adresse d’une main experte avérée et toute la patience évangélique des Evêques de la CENCO pour espérer aboutir à une issue consensuelle rapide selon le vœu et les attentes des populations congolaises.

« Engagée à promouvoir la paix sociale et la cohésion nationale, et soucieuse de sauvegarder l’élan de confiance populaire suscité par la signature de l’Accord de la Saint-Sylvestre, la Majorité Présidentielle a joué sur tous les registres pour parvenir à une issue consensuelle de la question du Conseil National de Suivi de l’Accord », indique le document, qui poursuit que concernant particulièrement la composition du Bureau du Conseil National de Suivi de l’Accord, la Majorité Présidentielle note que sa présidence a été confiée au Président du Conseil des sages du Rassemblement, en l’occurrence M. Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Par conséquent, la Majorité Présidentielle appuie cetet disposition de l’Accord qui permettra à ce dernier de mettre sa longue expérience politique au service de la Nation.

Pour des Vice-Présidents de la formule 1+4

Le document consulté par le Quotidien L’Avenir remarque cependant que sur six postes du Bureau du Conseil national de suivi de l’accord, la Majorité Présidentielle, dans un appréciable esprit d’ouverture, n’a sollicité que celui de 1er Vice-Président. En effet, en sus du poste de Président, l’Opposition politique devrait occuper les postes de 2ème Vice-Président, de 3ème Vice-Président et de questeur, tandis que celui de Rapporteur reviendrait à la Société civile. Partant, un seul poste sur les 6 à pourvoir reviendrait à la Majorité Présidentielle.

« Il s’avère cependant que d’autres composantes de l’opposition briguent l’unique poste sollicité par la Majorité Présidentielle à savoir, le 1er Vice-Président. Telle est la raison du flottement actuel dans la poursuite des travaux », reconnait André-Alain Atundu. Mais soucieux de mener à bonne fin l’Arrangement particulier, par son adoption, par toutes les parties prenantes à l’Accord de la Saint Sylvestre, et compte tenu des espérances de nos populations, la Majorité Présidentielle a proposé à la CENCO une convenable voie de sortie. Ainsi, la Majorité Présidentielle renonce, non sans peine, au poste de 1er Vice-Président, avec comme contrepartie que les 3 Vice-Présidents ne soient pas hiérarchisés, chacun disposant des prérogatives précises à l’image des Vice-Présidents de la formule 1+4. Pour la MP, insiste son porte-parole, le triomphe de la sagesse de Salomon et l’amour de la patrie imposent à chaque partie-prenante à l’Accord de la Saint-Sylvestre sa part de sacrifice.

Dans ce feuilleton, la grande inconnue demeure la réponse que les autres parties prenantes vont réserver à la proposition de la Majorité Présidentielle, surtout lorsqu’on sait qu’un compromis a été obtenu lors de la plénière. Même si les discussions devront se poursuivre aujourd’hui, la question ne manquera pas d’intéresser les uns et les autres obligés à faire des ajustements dans l’intérêt de tous.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse