« Conscience pour la République » Willy Nzembela contre toute marche de déstabilisation de la Rd Congo

par -
0 191
Willy Nzembela, Coordonnateur CR/Ph. Badi
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au moment où le Gouverneur de la ville province de Kinshasa, André Kimbuta Yango a pour de vrai ou non autorisé la marche de l’opposition prévue ce jeudi 30 novembre 2017, le mouvement citoyen « Conscience pour la République » invite la jeunesse congolaise à ne pas suivre tout mot d’ordre tendant à la déstabilisation du pays. Ce, au moyen d’une déclaration politique rendue publique lors d’un point de presse animée par le Coordonnateur de cette structure Willy Nzembela, ce mercredi  matin à Kinshasa, dans la  commune de Lemba.   

Face à la situation socio-politique de l’heure, le mouvement citoyen Conscience pour la République s’insurge contre la dégradation et la manipulation politique dont la République démocratique du Congo est victime.

Pour la CR, considérant pourtant la tenue des élections comme l’unique moyen pour accéder au pouvoir et assurer l’alternance politique, un constat amer se dégage malheureusement. L’on constate avec regret qu’en Rd Congo, même l’organisation desdites élections présente une menace à l’intégrité nationale, à la souveraineté nationale et à la paix. D’où, Conscience pour la République insinue que les élections n’ont jamais développé un pays, et la priorité pour la République démocratique du Congo  serait l’amélioration du bien-être social et l’émergence de la jeunesse.

Ainsi, Conscience pour la République juge-t-elle cruelle et irresponsable les attitudes d’une certaine classe politique congolaise née égoïste et manipulée par les officines extérieures  afin de déstabiliser le pays au profit des impérialistes, contestant de manière toujours radicale le calendrier électoral, le fichier électoral, le mode de scrutin, voire l’indépendance et la neutralité de la CENI.

Dans cet ordre d’idées, CR condamne fermement cette attitude et lance un appel à toutes les composantes de la nation, la jeunesse en particulier, de dire non à la déstabilisation de leur propre pays, et de faire échec à quiconque se permettrait de descendre dans la rue pour compromettre la paix en Rdc. « Il trouvera la jeunesse sur son chemin, capable de défendre la nation », peut-on lire dans cette déclaration.

Quant à la communauté internationale, Conscience pour la République rappelle que la Rdc est une stratégie internationale très importante et que sa crise doit être traitée avec prudence, de peur que tout ne bascule et ne mette en cause la paix internationale.

A la classe politique et sociale, la Conscience pour la République exige une haute conscience nationale afin de défendre la souveraineté et l’intégrité nationale de la Rdc, en optant pour la refondation de l’Etat congolais. Ce, au moyen d’une démocratie basée sur un nouveau système de gestion et une nouvelle constitution, répondant non seulement aux réalités actuelles du pays, mais aussi aux us et coutumes de son peuple et de la société.

Willy Nzembela a terminé cette déclaration de la Conscience pour la République en invitant les uns et les autres à l’unité : « Ensemble, nous allons trouver des solutions politiques et sociales constructives ».

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse