Congo-Brazzaville: Les célébrations de la proclamation de la République placée sous le signe du travail

par -
0 156
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’est sous le thème du travail que le Congo a célébré le 59ème anniversaire de la proclamation de la République, novembre 2017, à la place de République (Ex-Rond-point du CCF), à Brazzaville.

La cérémonie patronnée par le chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso a été un moment d’exaltation des vertus, principes et fondements de la République. En ces lieux pavoisés aux couleurs de la République, l’assistance a eu droit à la montée des couleurs, à l’exécution de l’hymne national, à la lecture de l’allocution du gouvernement congolais et la décoration de certaines personnalités pour les services rendus à la République.

Le message du gouvernement congolais, pour la circonstance, présenté par le ministre Claude-Alphonse Nsilou, a mis un point d’orgue sur la notion du travail. « Le choix de thème est, en vérité une interpellation individuelle et collective à une méditation profonde sur un concept qui, pour notre République, a une connotation particulière», a  dit Claude-Alphonse Nsilou. L’orateur voulant expliquer le choix de ce thème, a eu recours à la genèse de la République, en s’appuyant sur la contribution des pères fondateurs de la République.

En effet, si la devise officielle de la République du Congo est Unité, Travail-Progrès, cette tribune était indiquée pour inviter l’assistance au travail dans l’unité, pour le progrès. En ce sens que le travail, c’est ce qui permet de construire un individu, c’est ce qui permet de bâtir la société. Bien plus, le travail, c’est ce qui permet aux individus de s’élever dans la société, d’exprimer leurs capacités et leur utilité au service, bien entendue de la société. Et à propos, au ministre Nsilou de déduire : « Le travail, somme toute, c’est l’énergie humaine. L’énergie humaine, c’est ce qui fait le développement et le progrès des Nations. »

Le secret du progrès réside dans le travail

Pour savourer les délices du développement, il faut s’adonner à la religion du travail, travailler avec détermination et constance. C’est à cette obstination au travail que le peuple congolais a été invité, afin de poursuivre l’œuvre de développer le pays. «…l’œuvre de développement de notre pays est titanesque. Elle nécessite encore et encore, beaucoup de travail à fournir, beaucoup d’efforts à déployer, beaucoup de sacrifices à consentir, particulièrement en ces temps de crise, en ces temps de récession», a soutenu le ministre Nsilou.

C’est alors par le travail que seront vaincus la pauvreté, le chômage, bref le sous-développement. Il faut travailler, en combinaison avec les valeurs positives de la Nation congolaise, qui se résument, selon le ministre Claude-Alphonse Nsilou, en « la conscience, la responsabilité, la rigueur, la probité, le respect de la chose publique… ».

Au demeurant, pour conjurer la crise actuelle, il faut travailler, faire la promotion de la valeur du travail. « Au cœur du succès de défi, se trouve le travail : le travail productif pour créer plus de richesses en élargissant notre base productrice et exploratrice… », pouvait souligner Alphonse Nsilou, avant d’ajouter que « le travail pour tous, pour cimenter la solidarité nationale, base déterminante de l’indispensable sursaut populaire. »

L’ensemble de la nation congolaise a été invité au culte du travail, du travail bien fait, avec foi et patriotisme. « Puisque le travail est synonyme d’épanouissement personnel et collectif ; puisque le travail est le ferment du progrès, le catalyseur de l’affranchissement et de la renaissance des peuples et des nations, il n’y a que par lui, qu’en toutes circonstances, la République s’accomplira et s’affirmera», pouvait déduire le ministre Claude-Alphonse Nsilou.

Ainsi, cette 59ème célébration de la journée de la proclamation de la République a permis de magnifier la République ; la République du Congo, fondée sur des principes énergiques et féconds d’égalité, justice et de souveraineté du peuple.

(Roch Bouka/ Correspondant Rtga World au Congo-Brazzaville)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse