Congo-Brazzaville, Groupe Théâtral Agora : la pièce « chef de famille malgré lui » bientôt adaptée pour le cinéma

par -
0 391
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La production théâtrale de la pièce « chef de famille malgré lui »  de Jean-Marie Bamokana, présentée à Brazzaville  l’Institut Français au Congo (IFC), sera adaptée au cinéma par un cinéaste congolais basée à Ouagadougou au Burkina Faso. Cette pièce de théâtre mise en scène par l’auteur est un spectacle captivant, émouvant qui touche l’individu dans son vécu quotidien. Tapale, le personnage principal évolue dans un environnement ou tout  lui paraît injuste. Il  est incompris.

L’acteur principal ressemble à un navire qui flotte au milieu  de vagues tumultueuses, difficiles à maîtriser. Dans cette pièce, l’auteur Jean-Marie Bamokena, met à nu des stratégies que vivent de nombreuses familles africaines à chaque veillée mortuaire, car ceux qui se réclament de la modernité le comprennent à peine ou pas du tout et quant aux partisans de la tradition, ils ne saisissent pas non plus toute cette logique basée sur la culture traditionnelle.

Dans un spectacle de deux heures sous la direction artistique de Wilfrid Bouesso-Nkouka, les onze acteurs de la troupe théâtrale de l’Agora, ont tenu en haleine les spectateurs, pour la plupart venus en famille ou en couple pour assister à cette scène de vie courante sur la gestion familiale controversée au Congo. Ainsi, le théâtre  de l’Agora qui est lauréat du grand prix de théâtre d’Afrique Francophone de Cotonou en 2008 et 2010, a lancé un appel pressant aux mécènes et autres sponsors des spectacles, pour l’adaptation de cette pièce au cinéma africain dans les meilleurs délais.

Selon certains analystes culturels, le théâtre congolais renferme des talentueux acteurs, mais souffre du manque de financement pour une production artistique moderne, à l’image des réalisations du théâtre africain en Rdc, Côte d’Ivoire et au Nigéria. De l’avis d’autres spectateurs, le théâtre attire les familles entières et certains couples passionnés de culture au Congo, mais on peut constater le manque d’intérêt et d’appui conséquent du Ministère de la Culture et des Arts dans le cadre de la production artistique des troupes congolaises. Il est évident que l’ouverture des salles de spectacle à travers le pays pourra susciter la vocation des jeunes talents dans la pratique du septième art qui est une source d’inspiration pour le Congo.

(Roch Bouka/Correspondant de la Rtga World/ au Congo-Brazzaville)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse