Congo-Brazzaville: Arrestation d’un avocat suite au décès de l’ex-colonel Marcel Ntsourou

par -
0 355

Les avocats du barreau de Brazzaville ont décidé de la suspension des activités professionnelles des Avocats devant les greffes et les juridictions pendant  une durée de trois jours suite à l’interpellation de Me Ludovic Désiré Essou hors de la présence de Monsieur le Bâtonniers  ou de Monsieur Procureur général près la Cour d’appel de Brazzaville en violation de l’article précité. Les avocats dénoncent aussi le non respect de la procédure ayant abouti à l’interpellation de Maître Ludovic Désire Essou. Ils exhortent le parquet et la gendarmerie national au respect de la loi et exigent sa libération immédiate et sans conditions.

Pour votre gouverne, Maître Essou  a été arrêté pour les besoins de l’enquête suite à la mort de l’ex-colonel Marcel Ntsourou survenue dans la nuit du 16 au 17 février 2017, à la maison d’arrêt de Brazzaville. Placé en détention, il est officiellement présenté par les enquêteurs, comme l’une des dernières personnes à avoir vu l’ancien numéro deux des renseignements dans sa cellule.

Pour le porte-parole du gouvernement, le Ministre Thierry Moungala, « Maître Essou, qui a vu l’ancien l’ex-colonel Ntsourou  quelques munîtes avant son malaise, est tout à fait passible d’être entendu à ce stade comme témoin. Pour ceux qui s’inquiètent du sort de cet avocat, on ne peut pas à la fois demander qu’il y ait des diligences qui soient accomplies pour en avoir plus, et en même temps s’étonner que ces diligences arrivent justement que nous déterminant les circonstances du décès », a-t-il ajouté.

Par solidarité, les avocats du barreau de Pointe-Noire sont eux aussi entrés dans la dance en suspendant toutes les activités jusqu’à nouvel ordre.

Suite a cette situation, l’audience publique sur Paulin Makaya, président du partis Unis pour le Congo (UPC) inculpé pour incitation au trouble à l’ordre public n’a plus eu lieu et reportée a une date ultérieure

 (Roch Bouka/Correspondant de la RTGA World au Congo-Brazzaville)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse