Congo-Brazzaville: 11 établissements de l’Université Marien NGouabi interconnectés à la fibre optique

par -
0 94
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des routeurs, switches, des stabilisateurs, des points d’accès WIFI outdoor et indoor, des baies de stockage et des panneaux de brassage, le tout composant une infrastructure de fourniture de connexion haut débit, a été placée dans chacun des établissements et instituts de l’Université Marien NGouabi. L’installation terminée, avant sa mise en service, Léon-Juste Ibombo et Bruno Jean-Richard Itoua, respectivement ministres des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique et de l’Enseignement supérieur ont procédé, ce jeudi 12 juillet 2018, à la visite des points de connexion avant de s’expliquer à la presse.

Les deux ministres ont visité, tour à tour, les Facultés de Droit, des Sciences et Techniques, des Lettres, des Arts et sciences humaines, l’école normale supérieure et polytechnique, l’école normale supérieure et la grande bibliothèque universitaire.

La délégation conduite par les deux ministres a pu constater partout la fin des travaux d’installation de cette infrastructure destinée à rendre compétitive l’Université Marien NGouabi. Par la même occasion, a été enclenché le processus des essais techniques avant le transfert de compétences par Congo télécom aux techniciens de l’Université Marien NGouabi.

A la fin de la visite, les deux ministres de tutelle et les Coordonnateurs des organes techniques qui sont intervenus dans la mise en œuvre de ce projet se sont prêtés aux questions de la presse, afin d’expliquer l’importance de cette transition vers le numérique que fait l’unique université publique du Congo.

Le Coordonnateur national du projet CAB-Congo, Yvon Didier Miehakanda, a présenté l’infrastructure de fourniture de la connexion internet installé dans chaque établissement de l’Université Marien. Il a, par ailleurs, précisé que dans le cadre de la première phase du projet Central African Backbone (CAB-Congo), il était prévu l’interconnexion des instituts et établissements de l’Université Marien NGouabi. Une marche vers la modernisation des services de cette université publique qui répondait à l’urgence des temps modernes, avec pour objectifs majeurs de relier les 11 établissements et instituts au réseau national en fibre optique du projet de couverture national (PCN), piloté par l’opérateur historique de l’Etat, Congo Télécom, ainsi que d’interconnecter tous ces instituts, de sorte qu’ils puissent communiquer entre eux à l’aide de la fibre optique.

L’Administrateur général de Congo Télécom, pour avoir assuré la partie technique d’installation de cette infrastructure, a exposé sur la plus-value que les utilisateurs en tireront, qui se résume non seulement en l’amélioration des conditions d’études, de travail et recherches, mais aussi de création des applications et réseaux sociaux intégrés.

Le ministre Léon-Juste Ibombo, répondant à une question de la presse, a dit qu’à travers cette interconnexion des établissements et instituts de l’Université Marien se traduisent dans les faits les points 4 et 5 du programme de gouvernement du chef de l’Etat congolais qui recommande de préparer les jeunes à l’emploi par une formation qualifiante et d’arrimer le Congo au développement de l’économie numérique. C’est aussi l’exécution du plan national de développement de l’économie numérique et du plan national de développement (PND), qui fait de l’économie numérique un des piliers de diversification de l’économie numérique.

Le ministre Bruno Jean-Richard Itoua, le principal bénéficiaire, a pour sa part soutenu que cette interconnexion de l’Université Marien Ngouabi permet, à son département ministériel de passer à la phase opérationnelle de son projet TIC’SUP, pour numériser l’enseignement supérieur.

Ce projet vise la transformation et la modernisation de l’enseignement supérieur, pour améliorer l’employabilité des diplômés et en faire un moteur de développement du Congo, en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication.

Ainsi, des hotspots WIFI sont disponibles dans tous les campus et administrations de l’Université Marien NGouabi, afin de fournir à tous ses étudiants et son personnel une connexion internet à haut débit, lorsqu’ils se trouvent sur les sites et lieux d’études voire de travail.

L’utilisation de cette interconnexion a un cout financier. Aussi, Congo Télécom qui en est le fournisseur, offre-t-il une période de gratuité, avant qu’intervienne la phase de sa facturation. Avant d’en arriver, le ministère de tutelle mène des études, afin de fixer la quote-part de chaque utilisateur.

Financée en totalité par le projet CAB-Congo pour une bagatelle de 25 millions de Francs/CFA, la réalisation de cette infrastructure fait entrer l’université Marien NGouabi, dans l’ère du tout numérique. Plus qu’une question de temps pour que tout à l’université Marien NGouabi se fasse en ligne. Puisque 33 milles étudiants, 2000 enseignants et 1000 agents de l’administration de cette université publique vont, dorénavant, bénéficier des bienfaits de la fibre optique.

(Roch Bouka/Correspondant de la Rtga World à Brazzaville)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse