Conférence ACCES 2019 : pourquoi pas Kinshasa ?

par -
0 919
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme prévu, la restitution de la conférence ACCES 2018 a eu lieu au Centre Wallonie Bruxelles mardi 18 décembre dernier. Dénommée Kinshasa Music Talks, cette rencontre d’échange et de partage a mis en exergue les participants congolais à cette conférence de Nairobi, d’une part, et d’autre part, la Fondation Music in Africa.

Lancé depuis 2014, au-delà des performances réalisées depuis son existence, musicinafrica.net est devenu, à en croire Walter Badibanga, une des plateformes d’information musicale de référence en Afrique subsaharienne, le prouvant ainsi avec des chiffres.

Ribio Nzenza, président honoraire de la fondation, qui est revenu sur l’importance de l’organisation de la conférence ACCÈS pour Music in Africa a d’abord présenté sa première édition au Sénégal et s’est appesanti sur l’édition de Nairobi 2018. Après avoir vanté l’organisation de la dite conférence, il a émis un souhait, celui de voir Kinshasa accueillir l’édition 2019.

« La ville de Kinshasa a tous les atouts possibles pour recevoir ce forum. Ça sera une bonne occasion de mettre la lumière sur tous les artistes musiciens d’ici puisque la programmation musicale de ACCES privilégie d’abord les talents locaux. Et Kinshasa et son histoire avec la musique ne peut qu’être une bonne prétendante à l’organisation de la conférence ACCES 2019 surtout que c’est une ville créative UNESCO”,  a estimé Ribio Nzenza. Et d’ajouter qu’il y a des démarches et de lobbying à mener pour arriver à cette fin.

Participation congolaise en question!

Sessions, expositions, workshops et showcases, ACCES 2018 n’a pas connu une forte participation des congolais. Celpa Diakese, Licelv Mauwa et Jean-Jacques Ntankwey sont les figures, mieux les oiseaux rares qui ont bien voulu partager leur expérience vécue au Kenya.

Prenant la parole en premier, Licelv Mauwa, artiste chanteuse et responsable de la compagnie musicale éponyme, a jugé d’une belle opportunité la présence de son équipe à Nairobi pour rencontrer des professionnels de son secteur. ”Je suis parti à la rencontre des autres cultures. Je suis parti aussi voir ce que les autres font par rapport à ce que nous faisons ici comme musique. Ça toujours été important d’aller à la rencontre des autres pour s’ouvrir. Généralement dans ce genre de forum, ce qui est utile, c’est l’offre artistique qui importe plus”, dit-elle. Ainsi, Licelv Mauwa et son groupe, au lendemain de la clôture de ces assises au mois de novembre dernier, sont allés prester au Maroc. Surplace au Visa For Music 2018, la jeune chanteuse a produit, comme elle en a l’habitude, un spectacle mémorable.

“Il y avait des représentants et des musiciens Nigérians, Kenya, Burundais, Tanzaniens,… Pas de groupe congolais sur scène. J’étais un peu tiqué, je dois l’affirmer. L’organisation des sociétés des droits d’auteur anglophones est plus outillée que celle de la partie francophone. Le vide juridique sur les droits d’auteur dans le numérique en Afrique est une problématique, mais la réussite passe par l’éducation des artistes, et ces derniers, sous d’autres cieux organisent des mouvements de pression tels que des journées sans musique”, contacte Jean-Jacques Tankwey, manager et désigner.

Celpa Diakese, manager d’artistes et initiatrice de Power Services, structure spécialisée dans la médiation artistique” promouvoir une offre artistique de mon artiste dont j’ai reçu mandat de représenter, c’était la mission  dans cette conférence.  Ma tâche était de proposer et parler de mon artiste aux différents professionnels à travers des outils de communication puisque ces derniers n’ont pas toujours le temps d’écouter les Cds, voir les DVD reçus dans ce genre de rencontre. Alors, j’avais une brève présentation de mon artiste avec une part belle réservée à son site internet où l’on retrouve toutes ses informations possibles”, précise-t-elle. Pour elle, la Conférence ACCES est le seul événement sur l’industrie musicale en Afrique où l’on accorde une place importante aux débats autour de la musique.

Onassis Mutombo

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse