Conçu par le ministre de l’EPS

par -
0 539
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le projet de bibliothèque numérique enchante les écoles

Depuis quelque temps à Kinshasa, il s’observe que l’Internet et les jeux vidéo occupent une majeure partie du temps des enfants, en dehors de l’école. Cette situation ne laisse guère indifférents les observateurs qui, eux, s’interrogent sur la place qui reviendrait, dans un tel contexte, à la bibliothèque scolaire. Réagissant à un sondage d’opinion sur la situation de la bibliothèque scolaire, à l’avènement de l’Internet, le juriste et observateur Malambu Lusala Achille (voir photo ci-contre), a déclaré : « La mise en place de la bibliothèque (scolaire) numérique  est l’un des projets pendants du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et Initiation à la Nouvelle citoyenneté, EPS-INC, que nous soutenons davantage que l’Internet », a-t-il relevé.

Quelle est la conséquence directe du manque de                                                                                                       bibliothèque scolaire sur le système éducatif congolais ?                                                                Il revient à l’Etat congolais de renforcer l’initiative louable des bibliothèques scolaires. C’est à ce prix qu’il pourrait tirer l’enseignement national du gouffre et partant, réduire la dépravation des mœurs véhiculée par l’Internet.  Une bibliothèque scolaire est d’une importance on ne peut plus capitale dans l’efficacité du système éducatif congolais. Et l’Internet ne peut égaler cette importance. Dans une bibliothèque scolaire, l’on trouve des manuels appropriés et adaptés à la formation et pour l’information pure des élèves voire celle des enseignants. Or à l’Internet, l’élève se trouve devant tout, si bien qu’émerveillé, il a du mal à opérer le choix qui convient. Aussi trouve sa justification l’adage qui dit : « Qui trop embrasse, mal étreint ». L’élève est souvent attiré par l’agréable que par l’utile.

Pouvez-vous affirmer que l’Internet est une compensation valable à la bibliothèque scolaire en RD Congo?

L’Internet, comme dit supra, ne peut être une compensation à la bibliothèque  scolaire et surtout qu’en RD Congo, ce ne sont pas tous les élèves qui ont accès à l’Internet. Or la bibliothèque est à la portée directe de tous les élèves sans exception aucune. (…) La mise en place de la bibliothèque numérique  est l’un des projets pendants du ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, EPSP, que nous soutenons davantage que l’Internet

L’Internet n’a pas remplacé la bibliothèque scolaire

Il est un paradoxe qui nécessite que l’Etat s’y mette, afin de sauver le système éducatif congolais. D’un côté, a relevé l’orateur, l’enfant évolue dans un environnement scolaire où la bibliothèque scolaire est un atout à encourager pour une formation de qualité et, de l’autre, l’avènement annoncé de la bibliothèque numérique. Ceci implique un effort d’ajout aux écoles, pour la vulgarisation de cet outil à l’ère des Nouvelles technologies de l’information et de la communication, NTIC. « L’Internet n’a pas d’ambition « pédagogique » de se substituer à la bibliothèque scolaire. Il est clairement établi que quelques-uns consultent l’Internet, et l’initiation à cela est coûteuse. Par contre, tout le monde peut sans condition consulter une bibliothèque scolaire », a-t-il démontré. Le taux d’enfants enfants d’âge scolaire qui font un usage sain de l’Internet hors d’encadrement d’adultes est fort réduit.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse