Conclave de la grande Orientale

par -
0 568
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Bientôt une soirée des mérites sous le signe de l’indemnisation

Il sera organisé  le samedi 8 août prochain à Kinshasa,  précisément en la salle des conférences du  Collège Boboto dans la commune de la Gombe,  le  Conclave de la grande  Orientale. Ça   sera  une soirée des mérites à l’honneur des  notabilités de l’ex-province  Orientale  par l’Association  des Cadres et Agents de la Grande Orientale (Acagor),  de  la présidente Rhydie  Noka  Kadith.  Cette dernière  a justifié  l’organisation  en ces termes : « Revaloriser l’ex-Province  Orientale considérée  comme une province martyre  depuis tous les temps des rébellions. Elle n’a jamais été indemnisée, d’où on veut le faire  à notre manière,  honorer les filles et fils  qui ont  marqué  les temps forts de l’ex-province  Orientale  aujourd’hui  décentralisée  en quatre provinces dont Bas – Uélé, Haut – Uélé, Ituri et Tshopo»,  a-t-elle indiqué.

Toujours dans l’idée  de  réunifier et de garder l’unité de la «  grande Orientale », une cinquantaine de  grands prix  d’excellence seront attribués  sans mettre de côté ceux prévus à titre posthume.  Scindés en différents  secteurs  et en différentes  périodes en vue d’éviter  les conflits de génération, les nominés proviendront de quatre  nouvelles provinces.

Arts Culture et musique 🙁 Abeti Masikini, Kisangani Espérant, Luciana de Mingongo, Mama Isabelle, Mukangi  Déesse,  Jadot le Cambodgien, Alain Makaba…).

Sport : le catcheur international  congolais  Kele kele  Likuta   champion de monde totalement oublié devenu aujourd’hui  à moitié aveugle, etc.

Politique et Société civile : Nendaka Bika, Fina Masikini, Lengema Dulia , Madebe Pétronelle, Mozabga, Autsai Asenga,  Jean Nengbangba, Nembubzu  Zezekule  Bala na Bele, Mandradele Tanzi, Bamanisa  Saidi Jean, etc.

Armée : Bofenda, Babia, Singa Boyenge, Malila, Enkadalua  Mbuma (première femme parachutiste)

Education, sciences et technologie, entreprenariat : (Carole  Agito Sonas), Mokonda  Bonza .

« Tout se passera dans l’esprit de dignité, car le découpage ne divise pas la province Orientale, mais approche les administrés aux administrateurs. Tout part de 1885,  on a écrit au pays colonisateur la Belgique, à l’Allemagne  conférence de Berlin, et à la Monusco, on attend  les différentes réactions

« Agapor »,  pour quelle finalité ?

A ses origines, l’Association  des Cadres et Agents  de la  province  Orientale (Acapor)  devenue Acagor   était créée par impulsion suite aux différentes injustices  que les fils de cette association ont toujours subi  et ont été victimes par rapport à la répartition aux postes administratifs ou  politiques . Quelque chose a marqué notre génération, d’où la création  de cette structure  afin que nos revendications puissent atteindre qui de droit, servir d’interface, ramener tout le monde pour qu’ils puissent ensemble revendiquer leurs droits. Lors des rébellions,  tous les intellectuelles étaient exterminés,  d’où  l’on remarque une faible représentation  au niveau de l’administration publique. Il y a très peu de gens  ressortissants de la province  Orientale, ainsi  que des jeunes diplômés encourent  des difficultés. Aux finances,  sur 1000 agents, il n’y a que 50 %  que ceux de la  province  Orientale. D’autres provinces ont souvent  favorisées    notre lutte,  qu’il y ait   d’autres personnes pour préparer les générations futures, a-t-elle renchérit.

Prix spécial  à Kibali Gold mining , effort à encourager

Haut-Uélé et Bas-Uélé restés toujours enclavés , à peine Ituri et Tshopo   se développent  grâce à l’ouverture  aux frontières  et à la présence  remarquée de l’entreprise minière  Kibali  Gold  Mining,  qui a  travaillé dans toutes les conditions que l’on peut imaginer. Cette société travaille  tant soit peu  à aider les jeunes  gens dans le cadre  de l’utilisation de la main d’œuvre  technique locale, un fait à encourager  et cela s’est remarqué  même  sur le plan social,  par la création des hôpitaux, des écoles et la réhabilitation  des églises. Nous ne manquerons pas aussi de primer d’autres sociétés qui ayant travaillé longtemps  avec la province  Orientale.  L’objectif poursuivi, c’est celui de donner  l’exemple aux  futures  autorités de nouvelles   provinces à suivre les pas des aînés, a conclu   Rhydie  Noka.

(Franck  Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse