Compétitions nationales inter-clubs: Scandale au stade Tata Raphaël

par -
0 664
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les supporters de V.Club et de DCMP ont célébré bruyamment la victoire El Hilal !

  • Preuve que l’encadrement des supporters dans nos clubs est foncièrement déficient

Dimanche 19 avril dernier, pour le compte du match aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions, SM Sanga Balende a reçu le club soudanais de El Hilal. La victoire est revenue à ce dernier.

Quarante-huit heures avant ce match, le gouverneur du Kasaï-Oriental et président du club rouge-or, M. Alphonse Ngoy Kasandji, avait invité dans un hôtel de la place tous les dirigeants des clubs de Kinshasa (V.Club, DCMP, Dragons, Renaissance, Arc-en-ciel, Rangers, …). Au cours de cette rencontre, Ngoy Kasandji leur avait demandé l’appui total et inconditionnel au profit de Sanga Balende qui allait jouer le dimanche. Comme il s’agit d’une affaire nationale, il a demandé que l’on mette entre parenthèse nos divergences locales pour amener les rouge-or de la RDC (et non de Mbuji-Mayi) à la victoire.

Les dirigeants de clubs ont été assez réceptifs à la sollicitation du président de Sanga Balende qui n’était que normale et allait de soi. Ils ont promis soutien et appui à l’équipe rouge-or qui allait en guerre d’autant plus que le club adverse est assez aguerri pour ce genre de compétition.

Quand le scandale des supporters a débordé les limites du tolérable

Arrivé au stade Tata Raphaël, l’on a assisté à autre chose. Hormis les supporters de FC Renaissance du Congo, tous les autres étant d’obédience de V.Club et de DCMP se sont mis à soutenir à tout rompre le club d’El Hilal. Quand ce dernier a inscrit son unique but à la 81è minute, c’était l’euphorie totale dans le chef de ces supporters dont l’incivisme était foncièrement scandaleux. Pour célébrer la défaite des rouge-or, ils se sont permis de se munir des rameaux et chanter des chants hostiles au club de Sanga Balende. Jusqu’où ira le chauvinisme des supporters inciviques qui foulent aux pieds les couleurs nationales ?

Et déjà, les supporters de FC Renaissance du Congo promettent à l’AS V.Club de lui faire subir le même sort le dimanche 3 mai 2015 lors du match retour V.Club-Royal Léopards. Attitude qu’ils avaient du reste affichée en novembre dernier lorsque V.Club avait raté le sacre continental en Algérie à l’issue de la finale de la Ligue des champions contre l’AS Sétif.

A quoi nous sert vraiment cette éternelle escalade d’antipathie, de rancune et même de désamour qui rend les Congolais ridicules. La RDC est le seul pays où l’on assiste à un pareil phénomène, très honteux du reste. Il n’est pas demandé forcément à chaque supporter d’appuyer le club de son pays (liberté d’expression oblige) mais du moins il ne lui est tout de même demandé d’observer un devoir de réserve.

Preuve de la déficience criante de l’encadrement des supporters

Le spectacle qu’on a observé dimanche dernier au stade Tata Raphaël est une preuve éloquent que les structures d’encadrement des supporters est déficient. Ces derniers défient proprement leurs dirigeants. Et le dimanche lorsqu’ils commettaient leurs idioties, certains dirigeants de clubs présents à l’invitation de Ngoy Kasandji étaient très gênés de l’attitude de leurs supporters respectifs et n’osaient pas le regarder en face plus d’une fois.

Ce manque d’encadrement des supporters fait que nos clubs paient pas mal d’amendes alors que la plupart d’entre eux ne cotisent pas du tout mais parlent beaucoup pendant que ces clubs ont des problèmes financiers.

Il est grand temps que les clubs instaurent en leur sein des campagnes d’éducation et même de civisme au profit de leurs supporters dont le niveau intellectuel et de compréhension est au plus bas.

Que valent V.Club, DCMP, Renaissance, Arc-en-ciel, Rangers, Dragons, … face à la République démocratique du Congo ?

 

(Denis Lubindi  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse