COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA RDC

par -
0 447
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Relativement à la controverse entre le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme et le Gouvernement de la Ville-Province de Kinshasa au sujet des manifestations publiques dans la Capitale, le Gouvernement tient à faire la mise au point suivante:

1) La Constitution de la RDC en son article 26 garantit la liberté de manifestation publique. En ce compris d’autres instruments juridiques internationaux auxquels notre pays a souscrit;

3) Tout en se félicitant de l’exercice effectif de cette liberté par diverses forces sociales et politiques nationales, le Gouvernement de la République rappelle qu’elle est soumise par la Constitution au respect de la loi qui en détermine les conditions notamment d’ordre public, de sécurité et des bonnes mœurs;

3) Le rôle des pouvoirs publics se situe par conséquent à la fois en amont et en aval dès lors que le droit de manifester et la sécurité publique ne sont guère antinomiques;

4) Le Gouvernement souhaite que ses partenaires institutionnels comme le Bureau Conjoint des Nations Unies aux Droits de l’Homme s’efforcent de contribuer à la stabilisation du pays par le renforcement de l’autorité de l’Etat en s’abstenant d’entretenir toute forme de confusion quant à ce.

Kinshasa, le 04 novembre 2016

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse