COMMUNIQUÉ CONJOINT À L’OCCASION DE LA DIXIÈME SESSION DE LA COMMISSION NATIONALE MIXTE ENTRE LA RÉPUBLIQUE D’AFRIQUE DU SUD ET LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO TENUE À PRETORIA EN RSA DU 21 AU 25 JUIN 2017

par -
0 357
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
  1. Sur invitation de Son Excellence M Jacob Gedleyihlekisa Zuma, Président de la République d’Afrique du Sud (RSA). M Joseph Kabila Kabange, Président de la République Démocratique du Congo (RDC), s’est rendu en Afrique du Sud le 25 juin 2017 à l’occasion de la dixième session de la Commission Nationale Mixte (GCM) entre la RSA et la RDC. Les deux Chefs d’État étaient accompagnés par des délégations ministérielles et de hauts fonctionnaires. Le sommet des deux Chefs d’État a été précédé par une Réunion Ministérielle qui s’est tenue le samedi 24 juin 2017 ainsi que des réunions de hauts fonctionnaires qui ont eu lieu du 21 au 23 juin 2017.
  2. Les deux Chefs d’État ont reçu un rapport de la Commission ministérielle sur la mise en œuvre des protocoles d’accord signés ainsi que sur les engagements et recommandations faits au cours de la 9e Session de la Commission Nationale Mixte. Ces engagements et recommandations concernent des projets de coopération dans les domaines ci-après : Politique et Gouvernance, Défense et Sécurité, Économie, Finances et Infrastructures, Affaires sociales et humanitaires. Le présent rapport a servi à examiner la coopération bilatérale entre les deux pays.
  3. Les Chefs d’Etat ont salué et exprimé leur satisfaction quant à l’aboutissement heureux du dialogue politique initiée par S.E. Monsieur Joseph Kabila Kabange, lequel a abouti notamment : à la désignation d’un Premier Ministre, à l’institution d’un Gouvernement de large union nationale, à la consolidation de la démocratie, lesquels ouvriront la voie à la tenue d’élections en RDC. Les organes électoraux des deux pays ont été invités par les Chefs d’Etat à travailler ensemble pour améliorer la qualité et la crédibilité de ces élections.
  4. S.E M Jacob Gedleyihlekisa Zuma s’est félicité des progrès réalisés par S.E. M Joseph Kabila Kabange et par le Gouvernement de la RDC par l’identification d’un concessionnaire chargé de la mise en œuvre du projet Grand Inga. Les deux Chefs d’État en ont appelé à la mise en œuvre intégrale du Traité Grand Inga lequel avait été signé à Kinshasa le 29 octobre 2013 entre la RDC et l’Afrique du Sud. À cet égard, ils ont encouragé les institutions financières africaines à participer à la mise en œuvre du projet Grand Inga
  5. Les deux Chefs d’Etat ont pris acte des avancées positives relatives au protocole d’accord sur l’immigration, lequel facilitera la mobilité des diplomates et des officiels des deux pays. Ils ont exhorté les ministres ayant en charge la question sous examen de prendre les dispositions nécessaires pour la signature rapide du protocole d’accord en question d’autant plus que toutes les exigences légales ont été respectées
  6. Les deux Chefs d’État ont réaffirmé leur volonté d’améliorer et de renforcer les relations économiques entre les deux pays en facilitant le commerce et en supprimant toutes les barrières faisant obstacle au commerce bilatéral et aux investissements. A cet égard, les Chefs d’État ont ordonné que le Traité sur la prévention contre la double imposition soit mis en œuvre maintenant que toutes les exigences légales ont été remplies.
  7. Les deux Chefs d’Étal ont aussi profité de l’occasion qui se présentait avec la 10ème Session de la Commission Nationale Mixte pour échanger de vues sur les questions régionales, continentales et internationales. Sur les questions régionales, ils ont pris acte – avec satisfaction – de ce que les travaux de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe évoluaient en ce qui concerne l’intégration régionale. Sur les questions continentales, les deux Chefs d’État ont réaffirmé leur engagement à l’égard de l’unité et de l’intégration africaine dans le cadre de la Charte de l’Union Africaine, de la résolution pacifique des conflits, ainsi que la renaissance africaine, particulièrement par la mise en œuvre de l’Agenda 2053 de l’Union Africaine.
  8. Dans ce contexte, les deux Chefs d’État se sont penchés sur l’importance de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région et sur le continent en vue de mettre fin aux souffrances des populations locales À cette fin, ils ont convenu qu’il était impératif pour l’Afrique de tirer parti de ses propres ressources et aptitudes pour atteindre les objectifs d’une Afrique prospère et en paix avec elle-même. A ce titre, ils ont condamné les ingérences intempestives de certaines instances extra-africaines dans leurs affaires intérieures, menaçant la souveraineté des pays africains.
  9. Les deux Chefs d’État ont réitéré leur point de vue commun quant à la nécessité de réformer les institutions multilatérales, en particulier les institutions de Bretton Woods ainsi que le Conseil de sécurité afin de prendre en compte les intérêts des pays en développement. Les deux Chefs d’État ont par ailleurs exprimé leur profonde préoccupation quant au récent retrait des Etats-Unis d’Amérique des Accords de Paris sur le changement climatique.
  10. À l’issue de la Commission Nationale Mixte, Son Excellence M. Joseph Kabila Kabange a exprimé à son homologue sud-africain, Son Excellence M. Jacob Gedleyihlekisa Zuma, Président de la République d’Afrique du Sud, au peuple sud-africain et au Gouvernement de la République d’Afrique du Sud, ses sincères remerciements et sa gratitude pour la chaleureuse, amicale et fraternelle bienvenue ainsi que l’hospitalité qui lui a été réservée, à lui-même ainsi qu’à sa délégation.
  11. En conclusion, les deux dirigeants ont consenti que la prochaine session de la Grande Commission Mixte se tienne en RDC à une date qui sera fixée de commun accord par voie diplomatique.

Fait à Pretoria le 25 juin 2017

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse