Commune de Masina: La dégradation de l’avenue de l’Hôpital Roi Baudouin interpelle les consciences

par -
0 82
L’état piteux de l’avenue qui mène à l’Hôpital Roi Baudouin à Masina/Ph Laurette

Le tronçon compris entre le boulevard Lumumba et l’hôpital Roi Baudouin dans la commune de Masina, en passant par l’entrée menant à la morgue de l’Hôpital Biamba Marie Mutombo, se trouve dans un état de dégradation très avancée.

Selon le Pasteur Caleb, un commerçant œuvrant dans un magasin tenu pour un libanais se demande s’il existe vraiment un bourgmestre dans la commune de Masina. Cette question, il se la pose à cause de la saleté qui est visible sur le trottoir restituant ainsi l’état malsain où se côtoie journellement des milliers de citoyens. Cela démontre, d’après ce magasinier, que l’Etat n’existe pas dans notre pays. Et pourtant ici, nous recevons des clients qui viennent tant de Masina que d’autres communes de la ville-province de Kinshasa pour s’approvisionner en denrées de toutes sortes. C’est vraiment une honte pour moi pour ne pas dire une désapprobation qui travaille ici aux côtés des libanais qui ont fait des kilomètres pour venir travailler dans notre pays.

M.Obed, un ajusteur rencontré sur place a de la peine pour démontre les difficultés auxquelles il fait face par rapport à son job qui se déroule dans cet espace malsain où, chaque jour qui passe qu’il pleuve ou non, il y a de nombreuses flaques d’eau qui rivalisent avec les passants rendant ainsi cette avenue qui mène à un grand Hôpital comme Roi Baudouin dans un état vraiment pitoyable.

Jean Pierre, un mécanicien  du coin estime que « l’environnement est tellement bizarre  nos clients n’arrivent pas à faire passer leurs véhicules pour  l’entretien à cause de l’impraticabilité de cette route ».

Il est vraiment marrant de constater qu’en dehors des autorités nationales, il y a des autorités provinciales et pourquoi pas communales qui doivent veiller au grès sur tout ce qui se passe dans leur environnement. Surtout, lorsque nous savons que cette grande avenue qui mène vers l’Hôpital Roi Baudouin a, à un moment donné, bénéficié d’un financement de la Coopération belge pour son assainissement. Où est passé cet argent ?

(Laurette Nyafe/Stagiaire Ifasic)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse