Commune de Lingwala: L’incendie d’un « point chaud » de la Police suscite controverses

par -
0 429
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Un incendie  s’est déclaré dernièrement au poste du Sous- commissariat de police  communément appelé «  point chaud », situé au croisement des avenues Mushie et Nyangwe dans la commune de  Lingwala.  Aux dires du nouveau commandant trouvé sur les lieux , une mauvaise connexion  électrique serait à la base de l’embrasement d’une partie de cette cabane (hangar) construite en bois (triplex) avec les moyens du bord,  pour lutter contre les intempéries, en attendant l’envoi des tentes appropriées  annoncées  par la hiérarchie.

En pleine préparation de leur nourriture  servant de  ration journalière,  en lieu et place de  « malewa » exigeant beaucoup de dépenses à voir le nombre des  policiers commis  à la garde (plus ou moins six) , un de leurs  après avoir été  acheter   les  ingrédients dans les environs ,   était surpris à son retour que  le feu prenait de plus en plus de l’ampleur et  a atteint le toit du bureau, c’était trop tard.    Heureusement , que cet incident n’a causé aucune perte humaine  encore moins de dégâts matériels  énormes.

La population « loyaliste »  tenue au courant de la situation , a vite couru pour  assister  le poste de police ,à maîtriser cet incident involontaire en éteignent le feu, a-t-il déclaré.  Contre les fausses rumeurs  et faux témoignages , il a tenu à  rappeler  que sa hiérarchie  avait décidé de l’installation de ce « point chaud »  en vue de sécuriser la population ,  mettre un terme aux  insanités qui se déroulaient régulièrement dans cette partie de la  municipalité de Lingwala notamment   des garages  pirates   où trainent des voitures  abandonnées dont les  propriétaires sont introuvables, qui constituent les principaux lieux de débauche des couples  occasionnels et des femmes  de rue  fréquentant  les différentes buvettes installées tout au long de cet artère principal de la commune de Lingwala.

Un  passant  nommé Lukaya  Paul, dans ses témoignages ,  à tenu  à féliciter l’installation  de « point chaud » de poste de commissariat de police au croisement des avenues Mushie et Nyangwe  car cet endroit,   ressemblait à ses dires  à un hôtel , des dégâts et bagarres , vols à la tire et d’autres infractions y avaient élu domicile.  Ces inciviques  constituent de mauvaises langues  à base de controverses ,  diverses versions par rapport à cet événement imprévu ,  dont l’accumulation des bidons d’essence , ce qui est pratiquement faux , a démenti formellement  le nouveau commandant de ce commissariat « point chaud » de la police déterminé à ramener de l’ordre, de sécuriser les personnes et leurs biens.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse