Commune de Limete: Kingabwa dans les eaux, appel au secours

par -
0 720
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La série de pluies ayant occasionné des inondations dans certains quartiers de la capitale n’a pas ménagé des localités de Kingabwa, dans la commune de Limété. Il s’agit des localités Maman Nzenze, Ebale ya Congo et Mbamu. L’ONGDH dénommée « Action contre les violations des droits des personnes vulnérables, ACVDP a rendu compte de son engagement auprès des sinistrés, dans un communiqué de presse élaboré le 12 décembre courant, portant la main de son président national Crispin Kobolongo Kongunde.

Il nous revient que l’autorité urbaine, M. André Kimbuta Yango a également approché ses administrés vulnérables concernés, le week-end dernier. L’autorité a constaté de visu, la nécessité de la construction d’une digue, le long de la rivière N’Djili. Cela est un projet vieux d’une décennie, inspiré par le rapprochement sino-congolais, à travers l’Hôtel de Ville de Kinshasa.

SOS pour les sinistrés d’inondation

Depuis plusieurs semaines, la ville province de Kinshasa connaît des pluies torrentielles à la base des catastrophes et des dégâts. Dans la commune de Limete, les habitants des localités de Kingabwa : Maman Nzenze, Ebale ya Congo, et Mbamu ont les pieds dans l’eau. Comme conséquence, de nombreux ménages sont sans abri et ont subi la perte des biens ménagers. Conformément à sa mission, l’ACVDP a mobilisé une équipe de volontaires au contact des vulnérables. L’ONGDH est basée dans la zone de santé Kingabwa, aire de santé Kingabwa 1. Depuis le mardi 8 décembre 2015, les équipes à l’œuvre ont procédé : à l’identification et au recensement des familles victimes de ces intempéries. En effet, le travail de terrain a révélé que quelque deux cent-cinquante-six (256) familles ont été recensées. Elles sont établies sur les avenues et rues suivantes : Sala, 5alongo, Maman Yema, Biziba, Sankuru. Mandungu, Kisantu, Amba, ldi Amin, Bitshakutshaku, 24 avril, Kibombo, Mbamu et Maniema.

Pour atteindre tout le monde, un communiqué signé ACVDP a été déposé au secrétariat de la paroisse St Gonza de Kingabwa, demandant aux familles sinistrées de se faire enregistrer. Le but étant d’avoir des statistiques viables sur les ménages et les enfants. C’est sur base de ces éléments chiffrés que l’ONGDH fera un plaidoyer auprès des autorités, au niveau tour à tour : de la zone de santé Kingabwa, de la commune de Limete, des Gouvernements provincial et national. Ceci pour que les droits économiques, sociaux et culturels des sinistrés soient respectés. L’ACVDP lance un vibrant appel aux organisations internationales et aux agences du système des Nations Unies, de venir en aide aux victimes de cette catastrophe humanitaire.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse