Commune de Limete: Des dépôts de marchandises incendiés à Kingabwa

par -
0 380
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au feu, au feu… Ce sont là des cris qui ont mis tout le monde en panique hier  au quartier Kingabwa dans la commune de Limete, non loin de la place Baramoto. Quoi ? Tous les dépôts de marchandises situés au niveau du port « Libongo ya Zelo », ont été détruits mardi 31 mai par un incendie qui s’est déclaré aux environs  de 10 heures locales. Quelle en est la cause ?  Sur place, personne ne sait dire mot.

Mais selon des sources dignes, il y a eu incendie lorsque qu’un commerçant ambulant vendeur clandestin du carburant, communément appelé « Kadhafi »,  a commencé à manipuler à bord d’un entrepôt, de l’essence contenue dans un fût alors qu’il tenait une cigarette allumée.

Le récipient ayant pris feu, il tentera, en vain, de l’éteindre avec du sable, précisent nos sources.

Le feu se répandra alors avec l’explosion d’autres fûts du carburant, embrasant ainsi tous les dépôts avoisinants le dépôt d’où est parti le feu.

Un homme a été brulé à la tête et à la poitrine. Aucune perte en vies humaines n’a cependant été signalée.

L’émotion a pris de l’ampleur et la tristesse s’est sentie sur le visage de certains, surtout des propriétaires des marchandises tant de Kinshasa que ceux venants d’ailleurs.

« Tout a explosé. De la viande boucanée, de l’argent, du bois. Moi je viens de Kisangani avec mes bois. J’ai tout perdu ici. Je ne sais plus que faire pour retourner chez moi car j’ai tout perdu. Qui va me rembourser ? », s’est plaint l’un des commerçants qui a perdu toute sa marchandise dans l’incendie.

Plusieurs autres commerçants déplorent de pertes importantes de leurs marchandises et regrettent déjà quant à leur réhabilitation. Ils lancent un vibrant appel aux autorités de la République pour leur venir en aide.

Quant aux parcelles environnantes, les toitures d’un centre hospitalier ont pris feu, jusqu’à l’arrivée des secouristes qui l’ont éteint à l’aide des sables  avant que n’arrivent les éléments de la police anti-incendie. Au dépôt, la population n’a pas pu éteindre le feu, car il ne faisait que se développer au fur et à mesure.

C’est deux heures après la déclaration de l’incendie que deux véhicules anti-incendie de l’Hôtel de ville ont pu atteindre le lieu de l’incident pour éteindre ce feu.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse