CNSA : Olenghankoy adoubé par trois quarts des signataires de l’ acte de Genval

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

On est loin d’ une solution consensuelle au sujet du remplacement d’ Etienne Tshisekedi au comité des sages du rassemblement.  Après la désignation qualifiée «  d’ irrégulière » de Pierre Lumbi, les anti restructuration ont rencontré  lundi, les évêques catholiques de la Cenco.

La délégation était composée de Me Tshibangu Kalala, Roger Lumbala, Bruno Tshibala et Olengha Nkoy. L’ aile opposée aux résolutions de Limeté a déposé à la Cenco, un procès-verbal légalisé portant la désignation du président des Fonus, Joseph Olengha Nkoy à la tête du conseil national de suivi de l’ accord du 31 décembre.

D’ après Me Tshibangu Kalala qui a pris la parole au nom de l’ aile pro Olengha Nkoy, huit des onze  pères fondateurs de l’ acte initial de Genval ont adoubé la candidature du président des forces novatrices.

« Étienne Tshisekedi et Charles Mwando étant décédés, sur les 11 pères-fondateurs du Rassemblement, 8 ont décidé par consensus de porter Joseph Olenghankoy à la tête du Conseil des sages du Rassemblement. Les documents appropriés ont été légalisés par le notaire et portent les signatures de ses 8 membres du conseil des sages. C’est cette décision historique que nous avons déposée à la CENCO», explique M.Tshibangu Kalala.

Bien avant, c’ est l’ aile Félix Tshisekedi qui a discuté samedi avec les princes de l’ église. Désormais miné par les dissensions intestines, le rassemblement  traverse une forte période de turbulences avec chaque composante qui se réclame héritière de l’ héritage du leader de l’ Udps, décédé début février à Bruxelles.

Jean Pierre Kayembe

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse