CNSA: Le Front/MLC rejette la déclaration d’adhésion de l’aile parallèle

par -
0 417
Une vue du Professeur Jacques Djoli/Ph. d’archives
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il y a quelques jours, certains membres du Front pour respect de la constitution ont accepté de participer au Conseil national de suivi de l’accord du 31 décembre 2016. L’un d’entre eux a été désigné au poste de vice-président. Cette décision a été prise à l’issue d’une Assemblée générale extraordinaire tenue lundi 14 août au Palais du peuple à Kinshasa. Cette plateforme politique a aussi reconnu l’autorité de Joseph Olenghankoy au poste du président du CNSA, conformément à l’accord de la CENCO.

Informé de la situation, le Front pour le respect de la constitution piloté par le MLC et alliés affirme ne pas être concerné par la déclaration d’adhésion au Conseil national pour le suivi de l’accord  du 31 décembre(CNSA), dans son format actuel. Selon le sénateur Jacques Djoli, Inspecteur général du MLC, la désignation des personnes qui vont diriger le CNSA a été faite en violation de l’esprit de l’accord du 31 décembre. Il fait remarquer que cette déclaration faite lundi 14 août n’engage que certains individus qui recherchent des postes.

«S’il y a des individus ou des particuliers qui veulent, pour des raisons personnelles, occuper des fonctions ou des postes, ça n’engage que ces personnes elles-mêmes. Ce qui est important c’est l’esprit de l’accord, le processus électoral qui doit être piloté de manière consensuelle avec un organe crédible, géré de manière neutre. Malheureusement, la désignation des personnes qui vont diriger cette institution s’est faite en violation de l’esprit de l’accord et des engagements pris par les uns et les autres. Ce qui fait que cela ne nous engage pas», précise Jacques Djoli.

Il fait remarquer que des personnes qui rendent publiques des décisions de cette plateforme sont connues. «Le Front pour le respect de la constitution est une institution qui fonctionne sur base des statuts notariés. Les personnes qui peuvent engager le Front sont connues. Si un individu veut, au nom d’un Front qu’il a inventé, occuper un poste, ça n’engage que cet individu», souligne Jacques Djoli.

Pour rappel, dans une déclaration, le Front pour le respect de la constitution (FRC) que pilote le Mouvement de Libération du Congo (MLC) avait souligné qu’en rapport avec la provenance et le choix consensuel de la personnalité qui devait présider le Conseil National de suivi de l’Accord, le Front s’attendait voir à la tête de cette institution une personnalité consensuelle répondant aux critères fixés par l’article 12 de l’Arrangement Particulier, à savoir la loyauté républicaine, le niveau d’études, l’honnêteté, l’intégrité et la compétence éprouvée. Elle devait aussi provenir par ailleurs d’une composante ne dirigeant pas une autre institution de la République par souci d’inclusivité, de neutralité, d’équilibre et de justice, aux fins d’assurer la crédibilité, la transparence, l’intégrité, la régularité du processus électoral, mais  surtout la certitude de l’organisation des élections en date convenue.

Par conséquent, le Front avait dénoncé le caractère irrégulier du processus de désignation du président du CNSA, tout en récusant au même moment la personnalité désignée. A l’occasion, il avait aussi renoncé au poste de Vice-président lui confié et félicite ses délégués qui ont refusé de participer à cette mascarade en dénonçant dans la salle ce vaudeville, dit le regroupement politique dirigé par le MLC dans un communiqué lu par le sénateur Jacques Ndjoli, l’un des Secrétaires généraux adjoints du parti cher à Jean-Pierre Bemba. Le FRC a aussi appelé la CENI à publier sans tarder le calendrier électoral.

Le CNSA va-t-il prendre acte ou non de cette candidature au poste de vice-président laissé au Front pour le respect de la constitution ? C’est ce que tout le monde veut savoir, considérant le rôle de cette Institution d’appui à la démocratie.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse