Clôture du séminaire national sur la violence dans les stades

par -
0 616
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

De riches recommandations et suggestions à capitaliser pour le développement futur du football congolais

La Fédération Congolaise de Football Association a organisé du 03 au 04 août 2015, à l’hôtel Béatrice de Kinshasa, un Séminaire National sur la Violence dans les Stades.

Après avoir écouté les différents experts, qui se sont succédé à la Tribune pour plancher sur les thèmes, les séminaristes se sont éclatés en commission organisées de la manière suivante :

  1. Commission en charge des questions techniques et amélioration du championnat.

Président : Max MOKEY

Rapporteurs: Cyrille KILEBA et Faustin MBEMBA

  1. Commission chargée des questions sécuritaires

Président : Prof. Jean Louis N’GAWIALIA

Rapporteurs : Jerry KALEMO et Pascal LIKANA

  1. Commission chargée des questions d’encadrement des supporters

Présidents : Désiré BONINA et Me Alain MAKENGO

Rapporteurs : Théo KALONGA

  1. Commission chargée des questions des Médias

Président : Pierre Célestin KABALA MWANA MBUYI

Rapporteurs : Dieudonné KABEYA NGALULA et Gaby MASUMBUKO

  1. Commission chargée des questions du Marketing et Développement

Président : Frédéric KITENGIE

Rapporteurs : Dikson YALA et Olive KILOHA

  1. Commission chargée des questions des reformes des textes

Président : Prof. NGWABIKA

Rapporteurs : LANDU DOMO Dodo et Bibi ALI

  1. Commission chargée des questions médicales

Président : Docteur BUNGU KAKALA JP

Rapporteurs : Docteur LISA TEMO et Docteur BAPU MBUDIA Gisèle.

 

Après travaux en ateliers ; considérant l’ampleur des actes de vandalismes qui ont émaillé les compétitions  et championnats  2014-2015 ; considérant  qu’il  y a lieu  d’y mettre  fin pour l’organisation apaisée des championnats  et compétitions  à venir.

Attendu que les participants ont diagnostiqué les principales causes à la base des actes  susmentionnés ;

Attendu que les dits actes constituent l’un des goulots  d’étranglement contre  l’émergence  de notre discipline ;

Les séminaristes ;

Mus par le souci de ne plus voir les vies humaines mises en danger dans nos stades ; se sont résolus par des actes, recommandations et déclarations portant engagement de toutes les parties concernées ci-dessous :

  1. Au Gouvernement de la République
  • Construire des infrastructures modernes, répondant au standard international tel que fixé par la FIFA et la CAF en matière de sûreté et de sécurité, en attendant, réfectionner celles existant en tenant compte des normes précitées ; Créer une commission nationale d’éthique et d’encadrement des supporters ; Adopter les mesures (lois et règlements) incitatives poussant les entreprises à inclure ce sport dans leur objet social ; Mettre en place une politique de subvention des entités sportives et des clubs ;  Entrevoir les voies et moyens pour les magistrats du Parquet et la Police Nationale commise à, la sécurité dans les stades de se saisir d’office des infractions perpétrées avant, pendant et après les matches ; Organiser des procès en flagrance à caractère dissuasif et éducatif en cas de violences graves ; Responsabiliser le Ministre ayant en charge la Jeunesse, de l’éducation à la nouvelle citoyenneté.

 

  1. A la Police Nationale Congolaise
  • Etablir des dispositifs aux abords et dans les stades pour filtrer les entrées ; De mesurer la réaction et la rendre proportionnée face aux divers actes des supporters ; S’interdire formellement l’usage des gaz lacrymogènes pour disperser  les foules au stade et rétablir l’ordre; Donner une formation spécifique aux policiers  commis à la sécurisation des rencontres de football ; Doter les installations sportives des équipements adéquats et adaptés à la sécurisation des stades.

 

  1. Aux instances sportives:
  • Publication des calendriers en intégralité dans les délais règlementaires, en tenant compte des dates FIFA et CAF; Interdiction formelle  d’accorder un report  des matches au club pour participation aux tournois et à l’équipe nationale ; Désignation consensuelle et responsable des officiels  des matches à haut risque; Identifier et mettre hors d’état de nuire les arbitres et membres des commissions techniques et autres officiels des matches véreux ; Sanctionner sans complaisance toute violation  des règlements  par les clubs  et officiels  des matches ; Primer les meilleurs ; Médiatiser les sanctions infligées ; Révision à la hausse des peines allouées aux  officiels des matches ; Eviter  de recruter  les dirigeants  des Ligues et autres entités subdélégataires parmi les délégués des clubs, en vue de garantir leur indépendance  et leur impartialité ;   Ramener au 30 juin, la finale de la Coupe du Congo ; Créer deux(2)  ou trois (3) zones sportives en attendant l’organisation d’un vrai championnat national direct ; Majorer le coût d’accès aux stades ;  Etre équitable avec tous les clubs, sans désigner un champion avant les compétitions ; Sécuriser la billetterie et l’ouvrir la veille du match ; Respecter la capacité d’accueil des stades et prévoir des ambulances médicalisées.

 

  1. Aux Médias 
  • Vulgariser les textes ; Former les journalistes sportifs aux règles du jeu, aux RGS ; Eviter d’inciter le public à la violence et à la haine, à travers les écrits et émissions sportives ; Sensibiliser les clubs et leurs supporters sur les effets négatifs des actes de vandalisme et antisportifs ; Inculquer à travers des émissions spécialisées, les notions de fair-play à tous les intervenants sportifs ; Eviter la subjectivité et l’esprit partisan dans les commentaires et analyses ; Partager les images des fauteurs des troubles pour en faire large diffusion  pour permettre leur identification et prise en charge.

 

  1. Aux clubs 
  • Remplir certains préalables de viabilité et d’organisation susceptibles d’attirer les sponsors et autres partenaires; Eduquer et éventuellement sanctionner les supporters au respect de l’image  des sponsors ; Chaque club devra se doter d’une structure interne d’encadrement des supporters ; Faire participer les arbitres aux séances d’entraînement pour habituer les athlètes  aux lois de jeu.

 

Ainsi, tous les séminaristes adoptent ces résolutions et en font une déclaration solennelle qu’elles feront dorénavant partie de l’arsenal  réglementaire du football congolais.

En foi de quoi, le présent est signé et publié comme déclaration commune.

 

 

L’AS V.Club a tenu hier son AGO

Détails dans notre prochaine édition

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse