Clôture du mois de la femme

par -
0 762
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Célestine-Hortense Mukalay invite le personnel féminin de la Présidence à la méritocratie

Au centre, Mme Célestine-Hortense Mukalay Kionde entourée de Néhémie Mwilanya et de Jean-Pierre Kambila/Ph. Présidence

Toutes les nations de la planète ou presque, ont coutume, depuis quelques années, à identifier le mois de mars à la femme. Le  jeudi 31 mars 2016, marque la fin dudit mois au cours duquel des conférences, des réunions, des séminaires et autres activités ont été organisées dans le monde en rapport avec la femme. Saisissant cette opportunité, le Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de l’Etat, Mme Célestine-Hortense Mukalay Kionde, a réuni autour d’elle, à l’Hôtel Sultani, le personnel politique et administratif féminin de la Présidence de la République en vue d’un échange sur le thème « Femme et Méritocratie ». Ces instants ont été marqués par un brillant exposé fait par le Prof. Raoul Kienge Kienge, lequel a emballé toute l’assistance et a suscité des échanges enrichissants avec les dames.

Comme vous le savez, l’humanité, au travers de ses organisations politiques, sociales et autres, s’était résolue, il y a quelques années, à dédier le mois de mars à la femme. Depuis lors, une attention particulière lui est annuellement réservée, pendant ce laps de temps, pour réfléchir sur ce que la femme est appelée à être réellement dans la société indépendamment des clichés qui lui ont toujours été collés.

La Présidence de la République qui regorge un effectif important de femmes n’a pas dérogé à la règle qui veut que les femmes soient honorées et responsabilisées quant au rôle qu’elles jouent dans la société. C’est ainsi que tout a été fait pour que ce mois ne se passe pas inaperçu. C’est ce qui justifie l’initiative prise par Mme Célestine Hortense Mukalay Kionde, Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de l’Etat, sous l’œil vigilent de Néhémie Mwilanya, le Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat.

Le mérite doit déterminer la position sociale

« Dans notre pays, ce mois a été ponctué, comme à l’accoutumée, par l’organisation des activités diverses singulièrement celles d’ordre culturel, que je ne saurais égrainer, toutes destinées à mettre en exergue la valeur que revêt la femme », a expliqué Mme Célestine Hortense Mukalay Kionde, Directeur de Cabinet Adjoint du Chef de l’Etat.

Pour sa part,  explique-t-elle, il m’a paru important, en ce dernier jour du mois, de réunir toutes les dames œuvrant au sein de l’Institution Présidence de la République pour qu’ensemble nous réfléchissions sur un thème qui, à mon avis, est de nature à contribuer à la réduction des discriminations auxquelles la société l’a longtemps soumise. Il s’agit de la Méritocratie, ce concept étant entendu comme un système selon lequel le mérite doit déterminer la position sociale. Cette thématique est à insérer dans le cadre du thème international : «Franchisons le pas pour l’égalité des sexes et une planète 50-50 d’ici 2030 et du thème national: «Appliquons la parité homme-femme maintenant dans la paix pour le développement durable d’ici 2030 ».

Disons qu’auparavant, la parole a été accordée à Mme la Conseillère Rhoda Kaswenge, qui a briefé l’assistance en quelques lignes sur les grands axes de la 60eme Session de la Commission des Nations Unies sur la Condition Féminine; réunion où elle vient justement de représenter le Cabinet du Chef de l’Etat. « Je pense que les instants qui suivent permettront, par nos réflexions et échanges, d’apporter un plus aux différentes résolutions prises à l’issue des combats menés héroïquement par la femme à travers le monde et qu’elle s’évertue à livrer sans relâche pour la reconnaissance de ses droits », dit-elle.

Rendre un service de qualité

Mme le Dircaba recevant une gerbe de fleur  de la représentante spéciale du Chef de l’Etat à la Francophonie/Ph. Présidence

« Les échanges enrichissants auxquels nous venons de prendre part, après le brillant exposé du Professeur ” Raoul Kienge Kienge sur la Méritocratie et la restitution remarquable de Mme Rhoda Kaswenge relative à la  Session de la Commission des Nations Unies sur la Condition Féminine, dénotent l’intérêt que nous attachons à l’ensemble des problèmes liés au genre », a martelé Mme Célestine Hortense Mukalay Kionde dans son discours de clôture du mois de mars dédié à la femme.

Et c’est au nom de la Direction du Cabinet du Président de la République, qu’elle a exprime à toutes les femmes ses vifs remerciements pour leur participation active à ces échanges qui ont tourné autour du concept de « mérite », considéré comme critère de positionnement sur le plan social.

« Mon souhait, à l’issue de ce séminaire, est de voir toutes les dames, cadres politiques et personnel administratif de la Présidence de la République, tirer profit des enseignements ainsi reçus afin de mériter de la société au sein de laquelle elles évoluent un regard  identique à celui que ladite société porte sur leurs partenaires masculins », dit-elle, avant d’ajouter qu’on ne le dira jamais assez: sans la paix, aucun projet ne peut être réalisé.

Voilà pourquoi, elle a rendu un vibrant hommage à l’Artisan de la Paix, le Président de la République Joseph Kabila Kabange, qui par ailleurs, ne ménage aucun effort pour la promotion de la femme. Elle reste convaincue que chacune de nous sortira de cette salle avec la détermination de rendre un service de qualité au sein de la Présidence de la République, en s’appuyant certes sur ses aptitudes, mais aussi et surtout sur des attitudes de performance.

« C’est sur ces mots, Mesdames et Messieurs, que prend fin la cérémonie à laquelle vous avez été conviés.  Au nom de la Direction du Cabinet, je vous souhaite heureux succès dans toutes vos entreprises », termine-t-elle.

(Jean-Marie Nkambua)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse