Littérature: Fiston Mwanza Mujila remporte le prix Etisalat 2015

par -
0 1154
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.
Dans un communiqué de presse émanant de Lagos au Nigeria, daté du 30 mars 2016, il nous revient que depuis le samedi 19 mars 2016, le poète et romancier Fiston Mwanza Mujila, de la Rd Congo, a remporté le prix Etisalat de littérature 2015. Ce, pour son premier roman, Tram 83, écrit en français et traduit en anglais par Roland Glasser, avant d’être publié par Deep Vellum. L’auteur, 35 ans révolus, devient le premier écrivain francophone à remporter le prestigieux prix Etisalat, premier prix panafricain récompensant les premiers ouvrages de fiction d’auteurs africains.

La victoire de Fiston Mujila a été annoncée par le président du jury, Ato Quayson, lors de la cérémonie de remise des prix organisée à l’Intercontinental Lagos Hotel, à laquelle ont assisté plus de 30 millions de téléspectateurs dans toute l’Afrique grâce à la retransmission en direct sur Hip TV. L’évènement a également été retransmis en direct sur Internet.

Mujila a reçu un chèque d’environ 20 000 €, un Meisterstück Montblanc orné d’une gravure ainsi qu’un iPhone 6S. Il aura également la possibilité de prendre part à la Etisalat Fellowship, d’une valeur d’environ 17 000 €, à la prestigieuse université d’East Anglia, au Royaume-Uni, sous la houlette du professeur Giles Foden.

Du volume et de l’auteur

Né à Lubumbashi, en Rd Congo, en 1981, Mujila a étudié la littérature et les sciences humaines à l’université de Lubumbashi. Il réside aujourd’hui à Graz, en Autriche, où il prépare un doctorat en langues romanes. Il a remporté de nombreuses accolades pour ses talents d’écrivain, dont une médaille d’or aux 6èmes  Jeux de la francophonie à Beyrouth ainsi que le prix du meilleur texte de théâtre (Théâtre d’État de Mayence) en 2010. Ses écrits font écho à la volatilité du climat socio-politique congolais depuis l’indépendance du pays.

Tram 83 est le premier roman d’un écrivain de RDC à être traduit en anglais depuis plus de 20 ans. Le roman raconte les péripéties de Lucien, un écrivain idéaliste happé par le monde dystrophique de son ami Requiem, un gangster qui règne sans pitié sur la vie nocturne extravagante, scandaleuse et libertine d’une ville-état sécessionniste. Tram 83 est le nom de la boîte de nuit située au cœur de cette ville en ruine, dans laquelle évoluent Requiem et sa bande de personnages hauts en couleur.

Le jury du prix Etisalat de littérature 2015 était présidé par Ato Quayson, professeur d’anglais et premier directeur du Centre pour les études sur la diaspora à l’Université de Toronto. Le jury comptait également dans ses rangs l’écrivaine et éditrice Molara Wood ; ainsi que Zukiswa Wanner, auteure de Men of the South et de London Cape Town Joburg.

Les mécènes distingués du prix Etisalat sont : la célèbre écrivaine Ama Ata Aidoo (Ghana) ; le journaliste Dele Olojede lauréat d’un prix Pulitzer (Nigeria) ; l’ancienne éditrice adjointe de Granta magazine et ancienne éditrice principale de Jonathan Cape, Random House, Ellah Allfrey, OBE (Royaume-Uni, Zimbabwe) ; l’écrivain et universitaire Kole Omotoso (Nigeria) ; l’éditrice, écrivaine, présentatrice et cofondatrice d’Allison & Busby, Margaret Busby, OBE (Royaume-Uni/Ghana) ; et le romancier, poète et dramaturge, Zakes Mda (Afrique du Sud).

Diversité des voix africaines

Lors de la cérémonie de remise des prix du 19 mars 2016, Matthew Willsher, président directeur général d’Etisalat Nigeria, a déclaré : « Nous sommes très heureux de célébrer une fois de plus la richesse et la force de la littérature africaine. Le prix Etisalat de littérature s’inscrit dans le thème de cette année, qui est la représentation de la diversité des voix africaines. Si la diversité est merveilleuse par elle-même, le plus important n’est pas sa beauté intangible, mais le fait qu’elle est une immense source d’innovation. La diversité du continent africain est de plus en plus reconnue, elle crée de nouvelles approches de la littérature mondiale et montre que l’innovation est cruciale dans le monde littéraire. »

Conformément à sa vision de promotion des nouveaux écrivains, Etisalat va sponsoriser une tournée littéraire de trois villes africaines. Le prix Etisalat vise également à promouvoir l’industrie de l’édition dans son ensemble et achètera donc 1 000 copies de tous les livres présélectionnés en vue de les offrir à des écoles, à des clubs littéraires et à des bibliothèques partout en Afrique.

Plusieurs personnalités importantes ont assisté à la cérémonie, dont la sous-gouverneur de l’Etat de Lagos et commissaire à l’éducation, Dr Idiat Adebule (représentée par son secrétaire permanent, Dr Olusola Yinka Ayandele) ; le commissaire aux sciences et à la technologie de l’état de Lagos, Femi Odubiyi ; l’honorable Femi Gbajabiamila, chef de la majorité à la chambre des représentants fédérale ; les professeurs Femi Osofisan et Ahmed Yerima (dramaturges) ; le professeur Remi Raji (poète), le Dr Frank Edozien ; les comédiens Taiwo Ajai-Lycett, Genevieve Nnaji et Bimbo Akintola ; ainsi que des membres du conseil d’administration d’Etisalat, la professeure Isabella Okagbue et Junaid Dikko. Les chanteurs K. Peace, Darey Art-Alade et Asa se sont produits lors de la cérémonie.

(Emmanuel Badibanga)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse