Clôture de la session ordinaire de septembre au Sénat: Léon Kengo annonce l’ouverture de la session extraordinaire

par -
0 412
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Traditionnellement, la session ordinaire de septembre à la Chambre Haute du parlement se clôture le 15 décembre de chaque année législative. Au Sénat, la tradition a été respectée hier jeudi 15 décembre 2016, par la restitution des travaux parlementaires dans cette chambre.

Le Président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo, dans une brève allocution, a salué la promptitude et l’efficacité du travail abattu par ses collègues sénateurs, donc l’adoption des projets des matières, mais aussi les recommandations y afférentes faites au Gouvernement par les élus des élus.

Léon Kengo a fait savoir que sa chambre ne s’est pas dérobée à sa tâche législative, en ce que son calendrier des travaux a été globalement respecté. Outre la majorité des matières inscrites ont été examinées, il a fait savoir que sa chambre avait validé les pouvoirs des quatre sénateurs, en remplacement des titulaires morts et/ou soit appelés à d’autres charges.

De la production législative

Au cours de la session de septembre, le Sénat s’était attelé à la production des matières législatives, dont l’adoption de trois lois d’autorisation de ratification des Accords internationaux ;  l’adoption de la loi organique portant fonctionnement de la Banque Centrale du Congo (BCC) ; l’adoption de la loi portant Statut particulier du personnel de l’enseignement Supérieur et Universitaire. Cette loi, affirme le Président du Sénat, avait été très attendue par les intéressés. Et enfin, l’adoption de loi portant reddition des comptes du budget du pouvoir central de l’exercice 2016.

Par ailleurs, l’honorable Président du Sénat a relevé quelques recommandations des sénateurs formulées au pouvoir Central, à savoir : « Dans le domaine de contrôle parlementaire, nous avons adopté trois séries de recommandations formulées par trois sénateurs, à la suite de leurs questions orales adressées à quelques membres du Gouvernement », a-t-il précisé.

Parmi lesquelles, la question orale avec débat de l’honorable Chiribagula adressée au ministre des Hydrocarbures, qui a donné lieu à un débat enrichissant ; celle de l’honorable Jacques Ndjoli, adressée au ministre de la Défense nationale, sur la situation sécuritaire à l’Est de la République, mais aussi la question orale avec débat de l’honorable Bya’Ene, adressée au ministre de la Défense nationale, sur la cohabitation des Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les populations du territoire de Fizi, dans le Sud-Kivu.

Dans la foulée, l’honorable Président du Sénat a indiqué que le mardi 13 décembre, la Chambre haute a adopté le rapport périodique de la Commission Spéciale de Suivi routier. « Une fois encore, je vous félicite pour le travail réalisé pendant cette session. Il en sera toujours ainsi dans l’accomplissement de nos tâches », avait-il encouragé ses collègues sénateurs.

A l’occasion, il a annoncé l’ouverture de la session extraordinaire, dès demain samedi 17 décembre 2016, dont sa clôture interviendra le 15 janvier 2017. Elle a pour nécessité, l’adoption du budget du pouvoir central de l’exercice 2017, mais aussi, l’investiture du Gouvernement Samy Badibanga par l’une des chambres sœurs, l’Assemblée nationale, nous a-t-il confié. Confiant du travail abattu par les honorables sénateurs, Léon Kengo s’en félicite  et reste assuré quant à la suite de son mandat parlementaire, au-delà du 19 décembre, mais aussi après le 27 février 2017.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse