Circulation routière à Goma: Les medias appelés à l’éducation des usagers de la route

par -
0 783
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

C’était au cours de la parade hebdomadaire de la Police relocalisée extraordinairement  dans la commune de Karisimbi, que de suite d’une intensification des cas d’accidents mortels, le Commissaire provincial de la Police nationale congolaise  au Nord-Kivu, le Général  Vital Awachango Umiya,  a lancé hier lundi un appel aux medias de Goma.

Il émane d’un constat d’intensification des cas d’accidents mortels causés  pour la plupart par  l’excès de vitesse et l’ivresse des conducteurs au volant.

Pendant  que des dispositions « à frapper fort » connaitront une rigueur à craindre par tous,  l’autorité provinciale de la police au Nord-Kivu invite cependant les medias à s’impliquer dans l’éducation des usagers de la route qui sont principalement  les piétons, les propriétaires des engins, les conducteurs et les agents qualifiés (policiers).

Tous pourraient être sensibilisés par les medias à travers les espaces médiatiques crées et renchéris à cet effet. Aux piétons la prudence, aux conducteurs le respect du Code de la route  et aux propriétaires un bon recrutement.

Au sujet de l’appui des medias  dans l’éducation de l’ensemble des usagers des artères routières de Goma,  le Commissaire provincial de la police au Nord-Kivu espère un changement de mentalité, ce à quoi pourrait reposer une rareté, voir une éradication des graves accidents sur les routes de Goma en pleine modernisation.

Les cas des accidents mortels sur les artères routières de la capitale touristique de la RD Congo, Goma, battent le record depuis le troisième  trimestre de cette année 2015, une intensification, le dernier cas en date est celui  du  10 octobre au centre-ville où six personnes  tamponnées par un véhicule conduit par un conducteur  ivre et mal instruit avaient trouvé la mort.

Dans la mise en œuvre contre l’ivresse et la drogue, la Police s’est déjà inscrite en faux contre les boissons fortement alcoolisées importées des pays voisins et celles fabriquées localement.  Plusieurs cargaisons de ces dernières ont déjà été incinérées par la Police à Goma, à en croire le Général Vital Awachango Umiya,  « l’opération se poursuit à fond »’.

(Pascal Mulegwa/ Goma)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse