Circonscription foncière de la Gombe: Me Lumeya suspend préventivement Gracia Kavumbula, Kabuya Lusuka et Ivette Matula

par -
0 423
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les trois personnes suspendues préventivement, sont respectivement le Conservateur des titres immobiliers, le Chef de division du cadastre et le Chef du Bureau de taxation et de recouvrement, tous de la circonscription foncière de la Gombe, qui sont accusés d’avoir minoré les recettes de l’Etat. Pour le ministre Lumeya, qui a fait de la maximisation des recettes son cheval de bataille dans son secteur, pareil détournement ne saurait être accepté par lui. Et la finalité de la démarche, c’est de permettre à l’Etat congolais de recouvrer ses droits.

Il avait promis de combattre la fraude et de mobiliser les recettes aux Affaires Foncières. Malgré la sensibilisation, certains cadres se méconduisent toujours. Les premiers actes de Lumeya-Dhu-Maleghi sont là. Trois hauts fonctionnaires du Ministère des Affaires Foncières à  savoir Garcia Kavumvula, Kabuya Lukusa et Yvette Matula Masaka, respectivement Conservateur des titres immobiliers, Chef de division du cadastre et Chef du Bureau de taxation et de recouvrement, tous de la circonscription foncière de la Combe, viennent d’être suspendus préventivement dans le cadre du dossier Immeuble situé au croisement des Avenues Forces Armées ( Haut commandement) et Dracenas n° 11 dans la commune, couvert par le certificat d’enregistrement n° 3236 du Plan cadastral de la commune de la Gombe.

D’après certaines sources, ils sont accusés d’avoir minoré les recettes de l’Etat. Acte que le nouveau locataire des Affaires Foncières ne tolère pas. Depuis qu’il a lancé l’opération « tolérance zéro », Me Lumeya ne badine pas. L’immeuble de l’artiste Ngiama Makanda Werra Son, avec ses 45 appartements, a été vendu. Mais au lieu de l’acte de vente, les trois cadres du ministère des Affaires Foncières ont préféré signer un contrat de concession perpétuelle et un contrat de concession ordinaire pour échapper au payement de 3% de prix de vente.

Conséquence, le Trésor public n’a rien gagné. Mis au parfum, le ministre Lumeya qui a fait du coulage des recettes, son cheval de bataille aux Affaires Foncières, a vite réagi. Fraude établie à première vue. Mais en bon juriste, il a mis d’abord en place une commission pour entendre les précités. En plus de précités, l’artiste Werra Son et son associé, le libanais Nawud seront également aussi entendus par la même commission. La vérité doit éclater au grand jour et les coupables doivent être sévèrement sanctionnés pour décourager les mauvaises habitudes, a prévenu un membre du cabinet.

Dès son arrivée à la tête du ministère des Affaires Foncières, Me Lumeya avait insisté sur le fait que la circonscription foncière qui produit beaucoup de conflits poussera le ministère à se poser de questions sur la compétence du personnel qui gère cette circonscription. L’avenir des responsables au sein de cette circonscription pourra susciter de l’interrogation. En plus, il est déterminé à mettre de l’ordre en ce qui concerne les professionnels juridiques qui assistent l’Etat à travers le ministère des Affaires foncières devant les Cours et tribunaux. Il a promis qu’il fera aboutir la reforme en cours et sécuriser les citoyens congolais dans la jouissance de leurs droits de propriété. La rigueur et la transparence dans la gestion des dossiers foncières seront ses priorités.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse