Choix du candidat unique de l’Opposition: MLC, UDPS et UNC se concertent

par -
0 166
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Autour de Vital Kamerhe, président de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Félix Tshisekedi de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps) et Eve Bazaïba, Secrétaire général du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) parti cher au candidat à la présidentielle Jean-Pierre Bemba Gombo, sont venus réfléchir sur la fameuse candidature unique de l’Opposition congolaise pour les élections présidentielles du 23 décembre 2018. Cette rencontre a eu lieu hier à GB, quartier général de l’UNC de Vital Kamerhe. Les trois personnalités de l’Opposition congolaise radicale se sont réunies, quelques jours après la dernière rencontre avec Jean-Pierre Bemba après son dépôt de candidature pour la présentielle à la CENI. Ainsi, Vital Kamerhe, initiateur de ces messes peut-être noires, rassemble ses pairs de l’Opposition pour voir comment rassembler les points qui se convergent dans différents projets de société, discuter autour des divergences, puis à la fin aboutir à un consensus pour un programme commun. Le profil dudit candidat unique de l’Opposition reste encore à désirer. Mais d’abord, il est question de réfléchir sur le programme. Là où le bas-blesse, c’est quand Kamerhe ne convoque que l’Udps et le MLC. Ainsi, Fayulu de la Dynamique de l’opposition, Freddy Matungulu de Congo Na Biso, et les autres sont laissés pour compte ! Même Moïse Katumbi, grand ami de Félix Tshilombo, n’est pas pris en compte dans ces rencontres. Mais après la rencontre d’hier, certaines sources ont affirmé que les trois ont jugé nécessaire d’intéresser les autres. Chose qui ne leur sera pas facile, car déjà, ce sont les mêmes têtes qui ont boycotté les consultations sur la candidature unique de l’Opposition initiées par un certain Fiyou Ndondoboni, leader du parti Orange. En outre, s’il faut faire appel à d’autres, l’on craint des guerres froides qui existent entre leaders de l’Opposition. Fayulu qui n’est pas totalement d’accord avec Katumbi et Kamerhe, Katumbi lui-même qui se voit abandonné même par son cher ami… En attendant le communiqué conjoint qui sera signé et publié aujourd’hui, le suspense demeure si et seulement si, l’opposition parviendra-t-elle à présenter aux Congolais un seul candidat pour affronter celui du Front Commun pour le Congo, qui n’est pas de moindre disons-le.

Félix Tshisekedi Tshilombo, président du Rassop et de l’Udps avait annoncé juste après avoir déposé sa candidature de président de la République à la CENI, qu’une réunion se tiendra tout prochainement à l’extérieur du pays pour réfléchir autour du même sujet, mais aussi sur celui du retour de Katumbi.   Mais déjà, le président Sud-africain Cyrille Ramaphosa arrive aujourd’hui en RDC pour tenter de convaincre Kinshasa sur le retour de l’étranger Katumbi. Et même s’il regagnait Kinshasa, pas moyen pour lui de déposer sa candidature à la CENI, peut-être rejoindre les autres pour réfléchir sur le prochain dauphin de l’opposition. Bemba qui est en Belgique ne rentrera qu’en septembre, et laisse tout entre les mains de son adorable Secretaire générale Bazaïba. W ait and see.

(Berneel Makambo )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse