Chargé des renseignements des FDLR: Le colonel Habiarimana Mucebo capturé par les FARDC

par -
0 514
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une dépêche parvenue au Quotidien L’Avenir, le CEPADHO a appris avec joie la capture du Colonel Habiarimana Mucebo Sofuni, Commandant en charge des renseignements à l’Etat-Major Général des rebelles rwandais-FDLR, à l’Est de la Rdc.

Ce joli coup de filet réalisé par les Services de sécurité des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) le soir de dimanche 23 octobre courant à Kiwanja, territoire de Rutshuru, dans la province du Nord-Kivu, est une action de grande envergure.

En effet, le Colonel Habiarimana Mucebo Sofuni qui assumait les fonctions de G2 à l’Etat-Major des FDLR/Foca était basé dans la contrée de Nyanzale où il coordonnait plusieurs attaques contre les civils et les FARDC.

Né en secteur de Mushubi, dans la Commune de Nyamugari, Préfecture de Ruhengeri le 11 mai 1961, Habiarimana Sofuni a été incorporé dans l’armée rwandaise le 05 septembre 1985 à l’Ecole Supérieure de Kigari. Ancien du 31ème Bataillon du Secteur Opérationnel Mbyumba, il a été élevé au grade de Lieutenant.

Cet Officier FDLR avait réussi à acquérir frauduleusement une carte d’électeur grâce  à laquelle il se   passait pour civil au nom Matshi Safari Joseph afin de circuler librement et d’échapper à toute identification aux postes de contrôle.

C’est pourquoi le CEPADHO considère de véritable exploit cette capture d’un cerveau des FDLR. Il en félicite énormément l’armée Congolaise.

Pour cette structure, la capture de ce Commandant-FDLR est le résultat de la pression réalisée par les FARDC depuis la semaine dernière sur les FDLR en territoire de Rutshuru, une pression qui mérite d’être intensifiée dans la Chefferie des Bwito; Etendue sur les autres territoires comme : Lubero, Walikale et Masisi;                                    Soutenue par la population et la MONUSCO; et poursuivi sans interruption, pour l’éradication immédiate et définitive  de ces Rebelles.

Contrairement au cas de Ladislas Ntangazwe, le CEPADHO exhorte le Gouvernement Congolais de ne pas livrer au Rwanda le Colonel Joseph Habiarimana Sofuni sans la contre partie.  En échange de ce dernier, la Rdc devrait exiger du Rwanda l’extradition vers la Rdc de certains Officiers ex-CNDP ou ex-M23 contre qui la justice congolaise a émis des mandats d’arrêt.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse