Changement climatique: Marrakech appelle à des engagements politiques fermes

par -
0 577
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A la clôture de la COP22, le Président du comité d’organisation et la Secrétaire exécutif de l’UNFCC ont animé un point de presse pour rendre publique, « la déclaration de Marrakech ».

Salahedine Mezouar  et Patricia Espinoza ont rendu public les attentes de cette rencontre mondiale devant les journalistes, au nom de tous les participants. Composé  des Chefs d’État, de Gouvernement et délégations, la conférence des Nations Unies sur le climat (Cop22) incluant la Première session des Parties ( l’Accord de Paris), ce rassemblement s’est tenu en vue de signaler le changement vers une nouvelle ère de mise en œuvre.

Selon cette déclaration, les participants  se réjouissent de l’entrée en vigueur rapide de l’Accord de Paris adopté en vertu de la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques.

Elan mondial pour préserver la nature

« Cette année, nous avons assisté à un élan extraordinaire en matière de lutte contre les changements climatiques, partout dans le monde, ainsi que dans de nombreux fora multilatéraux. Cet élan est irréversible. Il est guidé non seulement par les gouvernements, mais également par la science, par le monde des entreprises ainsi que par une action mondiale de tous types et à tous niveaux », peut-on lire sur ce communiqué.

Et d’indiquer que « la tâche est de perpétuer cet élan allant de l’avant délibérément pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour encourager les efforts en matière d’adaptation, favorisant l’Agenda pour le Développement Durable de 2030 et ses Objectifs de Développement Durable ».

C’est pourquoi, ils en appellent à un engagement politique des plus fermes afin de lutter contre les changements climatiques et à la solidarité  avec les pays vulnérables. Ceci en appuyant les efforts visant à améliorer leur capacité d’adaptation, à renforcer leur résilience et à réduire leur vulnérabilité.

« La Conférence de Marrakech marque un point d’inflexion important dans notre engagement pour rassembler la communauté internationale dans son ensemble afin de relever un des plus grands défis de notre temps.   Alors que nous nous tournons vers la mise en œuvre et l’action, nous renouvelons notre détermination de vouloir inspirer la solidarité, l’espoir et l’opportunité pour les générations présentes et futures », souligne la source.

Noter que la France, à travers François Hollande, s’est dite prête à contribuer à cette lutte à la hauteur de 5 millions d’euros. La barre fixée à 100 milliards d’euros à mobiliser d’ici 2020, peut être atteint avant ces années là, à en croire le Président du comité d’organisation Salahedine Mezouar, après la mobilisation active des pays dans ces assises.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse