Ceux qui font L’Avenir

par -
0 828
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala : voici le Patron, le Président directeur général doublé d’Editeur insubmersible du Groupe l’Avenir.

A tout Seigneur tout honneur, ce député n’est pas une légende ; il est un livre véridique et ouvert très remarquable, devenu la bouche revendiquée des politiciens et la source d’inspiration de maints leaders. Pius Muabilu a su se frayer un chemin sur un terrain éprouvant, jusqu’à hisser les médias du Groupe L’Avenir au firmament non seulement de la Rd Congo, mais de toutes les terres habitées, depuis près de deux décennies. Des mains professionnelles, ses qualités managériales assurent chaque minute qui passe la grandeur au Journal L’Avenir, et sans ambages.

Christelle Muabilu Midagu, Administrateur Délégué général de la Rtga World a apporté beaucoup de réformes au sein de cette entreprise et qui portent leurs fruits aujourd’hui. C’est grâce à elle qu’un concours pour l’élaboration d’un nouveau logo de la Rtga World a été lancé, sans oublier d’autres innovations que les téléspectateurs sont en train de découvrir. Déterminée à vendre l’image de marque des entreprises du Groupe L’Avenir, elle n’a pas lésiné en moyens financiers lorsqu’il fallait doter le Journal L’Avenir d’une nouvelle imprimerie. En 2015, elle ne manquera pas d’apporter d’autres innovations pour le bonheur de ce grand groupe de presse du pays.

Jules Kidinda, Coordonnateur des Entreprises du Groupe L’Avenir est celui qui a reçu la lourde mission de concrétiser la politique de la haute hiérarchie. Il est au four et au moulin et veille au grain pour que tout puisse évoluer parfaitement. Il est l’initiateur du magazine « deux heures de news », « Lingala tout info », etc. C’est un homme ambitieux dont l’avenir peut réserver beaucoup de surprises pour le bonheur de la Rtga World. Que son vœu d’avoir un groupe de presse dynamique puisse se concrétiser en 2015.

Jean-Marie Nkambua : Le Directeur de la publication du Journal de l’avenue Bas-Congo, dans la commune de la Gombe incarne le souffle nouveau qui anime avec virtuosité la rédaction qui est sous sa barbe depuis plus quelques années déjà. Qui l’eût cru ? D’aucuns ne lui donnaient même pas cette chance à son avènement ! Plus jeune d’entre ses pairs, à la fois dur à cuir, Jean-Marie est cependant compréhensif lorsqu’on est dans la logique. Avec des stratégies de travail à lui, susceptibles de mettre même les mains languissantes à la pâte et susciter un élan de productivité maximale tous azimuts ; ce grand mobilisateur a su ainsi imprimer et maîtriser son leadership sur un terrain complexe et jalonné de tant d’embûches, y faisant curieusement régner la paix et la concorde sociale, propice à tout épanouissement communautaire.

Emmanuel Bandibanga : Le capitaine de l’équipe, de nature carré sans parti-pris, « Emma » est une plume fort responsable et respectable qui fait la pluie et le beau temps dans L’Avenir. Ses valeurs indéniables vite remarquées l’ont boosté au poste de Rédacteur en chef de ce grand journal. Il aborde aussi avec maîtrise et précision des questions politiques à la télévision et à la radio RTGA. Ô Quelle responsabilité ! Quelle charge pour celui qui doit concilier ses propres papiers avec ceux de ses pairs ! Mais l’homme en a fait une aventure sérieuse, un jeu. Sa renommée a franchi les limites naturelles dans ce métier pourtant ingrat. Perspicace, Badibanga avec sa belle plume, ira très loin, plaise à Dieu qui lui ouvre chaque jour des portes. On serait incomplet si l’on ne mentionnait pas son sens de la blague, mais aussi et surtout celui de philosophie.

Pius Ngoyi  Romain Rolland

Il n’est pas le patron du groupe de presse L’Avenir, il n’est pas député non plus. Mais Rédacteur en Chef adjoint, Pius Ngoyi Romain Rolland, le mari d’Annie, celle que lui- même, appelle affectueusement « Maman Annie, mon cœur, Maman Emeraude », a intégré la rédaction du journal L’Avenir depuis environ trois ans. Un retour à la maison qui a fait de lui le « parlementaire », doublé d’assistant parlementaire dans la législature passée. Il est au cœur des questions politiques et juridiques car, il couvre également les instances juridiques. L’homme y a passé une bonne partie de sa vie. Il est le journaliste qui creuse, fouille et bèche dans les couloirs de l’Assemblée nationale, pour le compte du quotidien L’Avenir. Mazembien « aradical », ce défenseur du régime donnera des ailes à sa plume ; il écrit toujours au-delà de l’espace. Comme quoi, la prolixité est sa seconde nature. Au-delà de son écriture, c’est un ami de débat politique à la télévision.

Prince-Taty Yassa Bofekwa : Ce gémellaire dès le premier coup de la Rédaction, très posé et discret, originaire de l’Equateur Mambenga, « Shambuyi », Yassa jouit d’un esprit d’équipe qui lui permet de couvrir pour le Quotidien L’Avenir, toutes les informations relatives au processus électoral. Ami familier du ministère de la Communication et des Médias, Prince est Secrétaire de rédaction et est aussi un des pigeons voyageurs de la Rédaction qui a traversé mers et océans pour fournir aux lecteurs du Quotidien L’Avenir les nouvelles fraîches d’outre- mers.

« Gaby Mass », Secrétaire de rédaction adjoint est l’un des pionniers de l’Avenir. Enchanté par le sport, il est entre le Stade et le siège de la Fédération congolaise de Football (Fecofa), avant d’atterrir à la rédaction. Et ses papiers qui ne manquent pas d’admiration font la Une des pages sportives des revues de presse dans des radios et télévisions de par le monde.

Gaby est un passionné de football à telle enseigne que pour beaucoup de ses confrères, il est une référence incontournable. En somme, c’est une bibliothèque « archivée » que même des entités consultent.

Rebecca Muzama : Appelée « maman RTM », Rebecca devenue Tuzizila du nom de son mari a le sens de la maternité. Mariée et mère de trois petits jolis garçons et certainement à la recherche de sa complice, c’est-à-dire, une fille, Rebecca paraît une femme douce, parfois dure dans la logique de fait. C’est elle qui fait du Quotidien L’Avenir, la Tour de Garde de tous les déchets de la Capitale et des inciviques, donc l’une des reporters sous la rubrique Santé. Tendre femme, joyeuse qui aime son travail, Mme Tuzizila mérite le respect de tous les hommes par son sens élevé d’une femme au vrai sens du mot. Sacrée RTM que certains appellent « Radio Télévision Muzama » !

Payne-Georges Boyimissi : Une grandeur camouflée dans la discrétion, le chef de rubrique ‘’Société’’ sait allier mille convictions et plusieurs tempéraments, et préfère réagir par des proverbes et des chansons. Photogénique, pourtant ressortissant de l’Institut national des Arts, PG poursuit son idéal comme dans une partie de golfe. Grand reporter, personne ne saurait contredire les avantages que lui procure sa discipline personnelle combien exemplaire. 2015 sera une année qui aura permis à Payne de se faire découvrir à la télévision, grâce aux sujets intéressants abordés dans sa rubrique.

Très proche des faits de la société et de l’église, Payne est l’un des journalistes du Quotidien L’Avenir à approcher les lecteurs de faits de la société. C’est-à-dire de la réalité vécue dans la société kinoise. Religieux, réservé, trop philosophique, George Papy est un homme de masse. Qui rit quand il faut rire, qui corrige quand il le faut, mais très sévère parfois avec lui-même.

Onassis Mutombo wa Mutombo : le Grand chef comme il adore vanter son nom est passionné de la culture « art plastique, art dramatique, cinéma, musique, danse ». Sa rubrique Culture constitue d’ailleurs une richesse aux lecteurs du Journal L’Avenir. Ce qui fait de lui un homme authentique, ancré dans la tradition luba dont il est issu, sans pourtant négliger d’autres cultures congolaises. Sportif pétri, Onassis ne jure que de voir son Daring club Motema Pembe.

KIkim Kinguza Afri : Le grand baobab qui maîtrise les réalités de l’Art d’Orphée en Rdc. Kikim est le maître de la rubrique Détente du journal l’Avenir. Il vaut plus qu’une encyclopédie de musique congolaise. Pratiquement, tous les musiciens lui doivent respect non seulement parce qu’il connaît son métier, mais aussi parce que partout où il passe, il est admiré de part sa dignité.

Franck Ambangito : C’est lui le second de la rubrique Détente. Frank Ambangito est ami de tous les musiciens. Il peut tout donner pour obtenir de quoi « saper ». Et quand il arrive, il est sur le point de repartir aussitôt car, selon sa propre doctrine, il faut être aux trousses des musiciens devenus capricieux.

Saint Hervé M’Buyi : garde un sourire large et sait mettre toute la rédaction à l’aise par des historiettes à dormir débout. S’il est second dans la gestion de la rubrique Culture, ce grand de taille et de cœur est aussi accrédité à la Chambre haute du Parlement, vu ses qualités et performances.

Antoine Bolia : L’un des pions majeurs, mieux le grand reporter des pages sportives du Quotidien L’Avenir, Maitre Bolia est très raisonnable. Son humilité exaspère parfois les moins humbles. Père d’une tendre petite jolie fille dénommée Anna, Antoine Bolia passe parfois inaperçu là où on l’attend le plus. Tenant à respecter ses lecteurs, il mérite aussi tout le respect de la Rédaction pour son amour, sa simplicité et son humilité. Parfois, les mots nous manquent de le décrire. C’est un homme calme, patient et plein de potentialités journalistiques.

Lepetit Baende : Ce n’est pas l’ancien Gouverneur de l’Equateur, même s’ils sont tous deux de cette province. En outre, sa taille ne tient pas compte de son prénom. Ce natif de l’Equateur Mambenga de l’ethnie Anamongo, passionné de l’environnement dans sa rubrique Province qu’il gère depuis deux ans, Baende de la forêt constitue une bibliothèque écologique de la Rédaction le Quotidien L’Avenir. Très doué et parfois impulsif, mais serviable, père d’un petit garçon dont le nom est proche du Dieu Créateur, Elohim. Il s’affirme infatigable à la recherche de nouvelles pour ses lecteurs. Lepetit dont le sourire traduit la profondeur de son cœur est aussi un fervent supporter des Dauphins noirs de la Capitale, l’As V.Club. Il est l’antithèse de Pius Romain Rolland sur le plan sportif.

Cele Mboma : Il est parmi les meilleures des personnes du Programme Assisté par Ordinateur (PAO). Célé connaît l’ordinateur et l’ordinateur le connaît. Son tempérament fait de lui un excellent travailleur au sein de la Rédaction Le Quotidien L’Avenir. Fin blagueur, passionné du cinéma, toutes catégories confondues, Célestin Mboma est père de nombreux enfants, amoureux de sa compagne reconquise.

Yves Balenda : c’est le deuxième agent PAO du Journal L’Avenir. Homme d’expérience, Yves demeure un travailleur consciencieux et soucieux du travail bien fait.

Olivier Pengongo : Webmaster

Alain Nzuiki : Informaticien Publisher

Junior Luimbi : Metteur en ligne du journal l’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse