Cet après-midi à Kinshasa: Joseph Kabila immortalise Franco Luambo

par -
0 1380
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

A l’occasion du 26e anniversaire du décès de Luambo Makiadi Franco, le Président de la République Joseph Kabila inaugure ce lundi 12 octobre 2015, un imposant monument dédié à ce guitariste inspiré, chansonnier intarissable et polémiste. L’événement aura lieu à Kinshasa-Kalamu, Place Victoire, sous le coup de 16h30’,

« Il y a 26 ans, jour pour jour, Lokanga lwa Djo Pene Luambo Makiadi, alias Franco de Mi Amor dit « Le grand Maître », tirait sa révérence.

12 octobre 1989, telle une foudre qui déchire le ciel congolais, le climat s’y prête. La nouvelle s’installe. Tout le monde informe tout le monde. Chacun selon ses émotions ; comme si Kinshasa s’arrêtait de vivre.

Personne ne s’approprie l’originalité de la nouvelle.

Lutumba Simaro est introuvable, son Telecel ne répond pas. Il est simplement injoignable.

La nouvelle fait le tour de la ville, telle une trainée de poudre ; Franco est mort ! A 51 ans, le grand maître Yorgho n’est plus.

Avant même d’annoncer officiellement la nouvelle, la radio et la télévision nationale diffusent, en boucle, les airs et les images de Franco. Consternation générale dans la population ! Leur idole venait de s’éteindre en Belgique.

Commentaires en tout sens autour de cet homme, artiste, sportif, politique, dont le message se caractérise en ces quelques lignes : « monoko elinga kaka vérité… !» [ la bouche est bien disposée à dire la vérité].

Peintre de notre société, Franco nous a légué plusieurs caricatures… A la fois aimé et détesté, selon que telle ou telle autre œuvre vous rapprochait d’un tableau peint par Franco : « ba botoli yo tonga oko tonga na nini… ! » [ Démis de tes fonctions, sur quelle base vas-tu encore te prévaloir ?]

Politique oui, n’est-ce pas d’actualité ? Quand il dit : « … Ba députés botalana bino na bino na misu, ba ndoki basili te… ! » ou mieux : « … etumba na bandoki esili te… ! ». Encore plus loin : ‘’zamba epeli moto, ba niama baboyi kokima’’ pour dire simplement que ceux qui parlent au nom du peuple apprennent à dialoguer,… la guerre continue,…même si le pays a des problèmes, s’abstenir de prendre la fuite,…

Oui, Franco est immortel, vraiment immortel 26 ans après ! Il est encore et toujours parmi nous, à la fois il plait et il dérange.

Coïncidence historique, à la suite de sa mort, Simaro Lutumba chante : « … Liyolo, salela Luambo monument ; kolela na biso esili te… ! », demandant au sculpteur d’immortaliser Franco au moyen une œuvre d’art.

Aujourd’hui, avec le Premier Ministre Augustin Matata Ponyo Mapon et du Gouvernement de la République, sous l’impulsion du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, c’est une prophétie accomplie ! Ce cri de cœur vient d’être réalisé.

Sur la grande place de victoire, Franco restera à jamais parmi nous, œuvre du grand sculpteur congolais Alfred Liyolo limbe M’Puanga.

La République n’oubliera jamais, alors jamais, ses dignes fils ».

(Une chronique d’Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse