Centenaire du diocèse de Mbuji-Mayi: Deux livres sur Mgr Joseph Nkongolo portés sur les fonts baptismaux

par -
0 367
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour commémorer le centenaire  du diocèse de Mbuji-Mayi, deux ouvrages ont été publiés, dont l’un par l’Abbé Abbé Matthieu Ilunga, qui porte sur « Mgr Joseph Nkongolo wa Ngoyi, père fondateur du diocèse de Mbuji-Mayi »  paru aux éditions Panubula en Belgique. Le deuxième livre a été publié par l’Abbé Apollinaire Cibaka aux éditions du secrétariat exécutif de l’Assemblée Episcopale de Kananga ASSEPKA et porte sur «  Mgr Joseph Nkongolo, espérer en Dieu, lettres pastorales 1959 -1992 ». Tous les deux livres ont été portés sur les fonts baptismaux le weekend dernier à Kinshasa.

Dans son discours, M. l’Abbé Matthieu Ilunga, l’auteur du premier livre, a voulu retracer les origines de Mgr Joseph Nkongolo, son épiscopat, les crises qu’il a connu sous son règne de 32 ans et sa mort. Né le 17 juin 1916 à Hemptinne  Saint Benoit  Bunkonde au Kasaï Central, il a été ordonné prêtre le 05 mai 1946. Nommé par le Pape Jean XXIII le 25 avril 1959 comme premier vicaire apostolique résidentiel du vicariat de Lwebo, c’est le 01 juillet 1959 que Mgr Joseph Nkongolo fut sacré Evêque à Luluabourg, actuel Kananga en la pro-cathédrale Saint Clément par Mgr Bernard Mels, Archevêque de Luluabourg. L’Abbé Joseph Nkongolo fut le tout premier  prêtre  autochtone congolais licencié en droit canon de l’université de la propagande de Rome en 1949.

Fier d’appartenir à la première légion des dix prêtres sortis du grand séminaire de Kabwe au Kasaï Central en 1946 et de laquelle Dieu choisira cinq évêques plus tard , à savoir le Cardinal Joseph Malula ( Kinshasa ), Mgr Matthieu Kanyama ( Kabinda ), Mgr Barthelemy Malunga ( Kamina ), Mgr Eugene Moke (Kinshasa ) et lui-même à Lwebo.  Parmi ses collègues de promotion au grand séminaire de Kabwe, on peut citer parmi tant d’autres, le premier président de la Rdc Joseph Kasa-Vubu.

Mgr Joseph Nkongolo avait comme devise épiscopale : « In te Domine, Speravi ; Non Confundar In Arternum »  du français : En toi Seigneur, j’ai mis mon espoir ; je ne serai pas confondu pour l’éternité ».  Comme le tout premier évêque de Lwebo, Mgr Joseph Nkongolo l’a gouverné que du 10 juillet 1959 au 28 juillet 1960, et la crise entre les Lulua et Luba s’éclatât. Pendant six ans, Mgr Joseph Nkongolo a été vicaire général de Mgr Bernard Mels, Archevêque de Luluabourg et de Mgr Georges Kettel du diocèse de Kabinda. C’est le 03 mai 1966 que le diocèse de Mbuji-Mayi fut créé canoniquement avec une superficie de 15.285 Km2, comprenant les actuelles provinces du Kasaï-Oriental et Lomami. Retraité comme évêque émérite le 26 novembre 1991, après 32 ans d’épiscopat, Mgr Joseph Nkongolo fut remplacé Mgr  Tharcisse Tshibangu Tshishiku. C’est le mardi 12 octobre 1999 à 14h25 ‘ à la clinique de la Miba à Mbuji-Mayi, que Mgr Joseph Nkongolo rendait l’âme. En effet, la crise d’hypertension artérielle  avait très vite dégénérée en insuffisance rénale, faisant entrer l’évêque émérite dans le coma fatal. Mgr Joseph Nkongolo repose en la cathédrale Saint Jean-Baptiste de Bonzola de Mbuji-Mayi.

Quid du deuxième livre

Le deuxième livre publié par l’abbé Apollinaire Cibaka aux éditions du secrétariat exécutif de l’Assemblée Episcopale de Kananga ASSEPKA, a 332 pages et est intitulé «  Mgr Joseph Nkongolo, espérer en Dieu, lettres pastorales 1959 -1992 ».

Dans ce livre, l’auteur résume septante-deux lettres pastorales en fonction des destinataires durant vingt-six années et quatre mois de ministère épiscopal au diocèse de Mbuji-Mayi.  Ce corpus de lettres pastorales comprend : une lettre aux religieuses sur la rénovation de la vie consacrée (12. 09. 1972) ; une lettre aux grands séminaristes  sur l’identité du grand séminaire et le portrait conciliaire du séminariste (12.08.1973)

Dix-sept lettres aux prêtres, dans laquelle Mgr Joseph Nkongolo aborde les problèmes de la vie sacerdotale, l’organisation structurelle et matérielle de l’église diocésaine, ainsi que certaines questions pastorales relevant de leur compétence ; cinquante-trois lettres à tous les fidèles du diocèse ;  dans lesquelles le prélat traite de tous les problèmes qui touchent à la vie du chrétien dans les domaines de la conversion, la prière, les sacrements, la vie familiale, la vie ecclésiale, les œuvres de charité, la vie sociales, la citoyenneté républicaine.

(Judith Ebondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse