CENI: L’Assemblée nationale entérine la désignation de Corneille Nangaa et Norbert Basengezi

par -
0 1193
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

En attendant l’ordonnance d’investiture du Président de la République, l’Assemblée nationale a adopté hier à l’unanimité, la résolution d’entérinement de la désignation de Corneille Nangaa et Norbert Basengezi, respectivement comme nouveaux président et vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Les deux nominés ont été également présentés aux élus du peuple qui les ont ovationnés.

Comme d’aucuns ne l’ignorent à ce jour, après les démissions de l’Abbé Apollinaire Malumalu et de André Mpungwe de leurs fonctions,  la Commission nationale électorale indépendante (CENI) vient d’être dotée de deux nouveaux animateurs en leur remplacement. Il s’agit de M. Corneille Nangaa Yobeluo et de Norbert Basengezi Kantintima, respectivement, promus en qualité de président et vice-président de la CENI.

C’est hier lundi que l’Assemblée nationale a procédé à l’entérinement de la désignation de ces nouveaux membres de la CENI, notamment par l’adoption d’une résolution. Signalons que le nouveau président de la CENI Corneille Nangaa a été désigné par les confessions religieuses pour remplacer l’Abbé président démissionnaire Apollinaire Malumalu, et le ministre honoraire et député national Norbert Basengezi, lui a été choisi par la Majorité présidentielle comme vice-président de la CENI en remplacement du vice-président démissionnaire André Mpungwe.

Hier au cours de cette plénière, les deux candidats ont été présentés aux députés nationaux. La lecture de leurs curriculum vitae a été faite par le Rapporteur de la Chambre basse du Parlement. Ainsi, a-t-on appris que M. Corneille Nangaa Yobeluo est un expert électoral et a 15 ans d’expérience professionnelle.

Il a commencé à la CENI comme superviseur technique national en 2005, avant d’occuper plusieurs autres fonctions importantes au sein de cette même institution d’appui à la démocratie. Originaire de la province de Haut-Uélé, marié et père d’enfants, Corneille Nangaa est licencié en Economie de l’Université de Kinshasa, et il est fonctionnaire international.

Basengezi l’homme qu’il faut

Quant à Norbert Basengezi, maintes fois décoré, plusieurs fois primé et ayant bénéficié de plusieurs formations tant au niveau internationale que national, il fut tour à tour enseignant, acteur de la société civile et membre des confessions religieuses, opérateur économique, etc. Il était également député national à la deuxième République, avant de diriger la province du  Sud-Kivu.

L’on se rappellera que Norbert Basengezi Katintima a été vice-président à l’ancienne Commission électorale indépendante (CEI), avant d’être nommé par le Chef de l’Etat comme ministre national de l’Agriculture, Pêche et Elevage, et par moment, ministre intérimaire du Développement rural. Il a été élu en 2011 député national. C’est en sa qualité de cadre et membre du bureau politique du PPRD qu’il a été choisi par ses pairs pour bénéficier du quota de la Majorité présidentielle à la CENI.

Le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a souligné que l’adoption de la résolution de l’entérinement de la désignation de ces nouveaux membres de la CENI par la représentation nationale, ayant été faite, l’on attend maintenant l’ordonnance d’investiture du Président de la République dans le délai convenable.

Dans la foulée, le Président de l’Assemblée nationale a annoncé qu’il a été informé de la démission de la Questeure de la CENI, Mme Chantal Ngoyi Tshite Wetshi du Mouvement Social pour le Renouveau (MSR). Ceci dit, à la prochaine séance, il n’est pas exclu que les députés nationaux entérinent une fois de plus un troisième membre qui va faire partie du bureau de la Centrale électorale.

Harmonisation de la problématique des groupes parlementaires

Au cours de la plénière, le Président de l’Assemblée nationale a communiqué le nom des députés nationaux devant faire partie de la Commission devant aplanir les  divergences apparues au sein des groupes parlementaires en constatant la fronde de certains partis politiques, dont certains députés ont choisis de rester au sein de la Majorité présidentielle. La finalité est d’adopter la Résolution devant faciliter le fonctionnement au sein de l’Assemblée nationale. Cette commission est composée de BokonaWipa, Tingombayi, Panda, Kokonyangi, Mutomb, Botoro, Ramazzani, Botakile, Kitwa, Sessanga, Nawej, Katumwa Vicky, Ngendeza, Clément Nzau, Muzangisa, Sam Bokolombe, Balamage Boniface, Mwamba, AlongaLikili, Toussait Ekombe, Sango et Ayobangira.

(Pius Romain Rolland et Lepetit Baende )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse