Célébration de la Pâques, Pasteur Godé Mongengo exhorte : « l’œuvre de Jésus-Christ sur la croix en vigueur jusqu’à nos jours »

par -
0 153

A l’occasion de la fête de Pâques, un moment  où les chrétiens du monde entier commémorent la résurrection de Jésus-Christ, nous nous sommes rendus dimanche dernier à l’Eglise Evangélique  Les Rachetés du Christ.

Le Révérend Pasteur Godé Mongengo,  responsable de cette dernière et vice-président provincial de l’Eglise de Réveil au Congo (E.R.C) dans la commune de Barumbu, a, au cours de son sermon, parlé de la mort et la résurrection du Fils de Dieu. Son message a été tiré dans le vingt-huitième chapitre de l’évangile de Matthieu, du premier au quinzième verset.

« Il a fallu que Juda Iscariote trahisse le Seigneur, afin que s’accomplisse la volonté du Père. Christ n’est pas allé sur la croix parce-qu’ il était sans force mais simplement pour  détruire les œuvres du diable, tel qu’il est écrit dans la première épitre de Jean3 :8. Cette crucifixion a également été faite afin d’accorder le salut à quiconque croit. », a déclaré le serviteur de Dieu.

Dans sa prédication, le berger des Rachetés du Christ, atteste que le Messie est le seul à avoir accompli parfaitement la volonté du Père. Il affirme également que l’œuvre de la croix est la meilleure de toutes. Elle nous a réconcilié avec Dieu et c’est le plus important.

« Dire que Jésus-Christ est venu pour les blancs est une question de choix. Moi, je suis sûr d’une chose : notre foi n’est pas liée à la couleur de peau mais plutôt au sang que l’agneau de Dieu a versé. Tous nous avons du sang rouge et Christ au mont Golgotha a été  cloué au bois pour l’humanité toute entière. Si au départ Israël a été le choix de Dieu, moi je crois fermement que l’avoir reçu dans ma vie, me donne une part dans son héritage. C’est le plus beau témoignage. »,  a  ajouté le Révérend Godé Mongengo.

Encourager le ministère de la femme

Le vice-président de l’E.R.C Barumbu applaudit et encourage le ministère de la femme en prenant l’exemple de Marie de Magdala, Marie mère de Jacques ainsi que Salomé dans la Bible. Celles-ci ont apportées des  aromates afin d’embaumer Jésus-Christ.

« Ne sachant pas encore que le Messie était déjà sorti du tombeau, ces femmes ont été visitées  par l’ange. Ce denier leur a dit de ne plus chercher Jésus-Christ dans le sépulcre, mais d’aller le trouver  en Galilée. Elles se sont chargées de répandre la nouvelle de la résurrection du Christ. Pendant que les soldats qui ont été destinés à garder le corps du Seigneur avaient reçu une grosse somme d’argent afin de dire que le corps du Rédempteur a été volé par ses disciples, cette bonne nouvelle n’a cessé de se répandre de l’orient à l’occident. », a-t-il dit.

L’homme de Dieu souligne qu’en écrivant sur sa tête «  celui-ci est roi des juifs », les soldats ne se rendaient pas compte qu’ils reconnaissaient Christ comme Roi des Rois. «  Les soldats n’ont fait qu’accomplir ce qui a été dit dans Esaie9 :6 : Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, et la domination reposera sur son épaule. Ils ne se sont pas trompés, car c’est exactement ainsi qu’agit le Roi. », confirme le Berger Godé.

Pour intensifier son message, le Révérend dit que les chrétiens ne devraient pas avoir honte ou peur de prêcher Christ mort et ressuscité, puisque la tête n’a pas pu le contenir pendant longtemps.

« La prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent, mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Si Jésus-Christ n’était pas ressuscité, je ne serai pas venu prêcher, mais puisque je crois en sa résurrection, je peux dire haut et fort que cette œuvre n’est pas révolue, elle est en vigueur jusqu’à nos jours. Le sauveur a tout accompli sur la croix. Le tombeau est vide, Jésus-Christ est vivant ». C’est ainsi que le Pasteur Godé a bouclé son message.

(Lofoli Gloria/ Stagiaire Ifasic)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse