Célébration aujourd’hui de quatre-vingt ans de la SCPT

par -
0 755
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les nouveaux mandataires présentés aujourd’hui aux agents et cadres

La Société Commerciale des Ports et Transports célèbre aujourd’hui lundi 20 avril ses 80 ans d’existences. Cette société qui a changé de nom en partant de l’Otraco (Office des Transports du Congo), en passant par Onatra (Office National des Transports, puis mué en Société Commerciale des Ports et Transports (SCPT).

Plusieurs comité de gestion ont défilé dans ce bâtiment hérité de la colonisation, jusqu’aux actuels mandataires nommés par le Chef de l’Etat, dont Jean-Baudouin Kimbembe en qualité de DG et parmi les mandataires, l’on peut dire que le Congrès National Congolais (CNC), parti cher à l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala est valablement représenté. C’est l’Administrateur Clément Kitengye Kisaka qui fait figure neuve dans cette méga-entreprise qui compte en son sein, la voie ferré, la voie fluviale, la voie lacustre puis plusieurs chantiers navals. C’est lui qui apporte l’expertise de cette famille politique qui veut mettre l’homme au centre de toute action politique.

Du moins, la célébration de l’octogénaire de cette société invite les agents à la bravoure, au courage et à un sens élevé de responsabilité pour relever les défis qui sont les leurs, à savoir faire de la SCPT une société multimodale qui répond à la vision du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.

A la tête cette société, Jean-Baudouin , un chevronné, un technicien et ingénieur mécanicien qui est passé et gravi ses échelons par son mérite, les agents de la SCPT ont le mérite de saluer la venue de cet ancien ministre des Travaux Publics Aménagement du Territoire, Urbanisme et Habitat, ancien Gouverneur de la Ville province de Kinshasa, ancien Conseiller spécial du Chef de l’Etat en matière d’infrastructures, il est celui qui a la vision du chef de l’Etat en ce domaine technique, dont la République Démocratique du Congo a besoin et de l’expertise. La preuve ce que le Bateau ITB Kokolo, longtemps écroué, claustré au bord du fleuve, presque 20 ans après a été remis par les ingénieurs congolais de cette entreprise. Retaper, renouveler, moderniser, l’ITB Kokolo flotte sur le fleuve Congo en partance pour la province Orientale. La présence de ce monstre marin est la preuve éloquente de la volonté du Chef de l’Etat Joseph Kabila d’unifier l’Est à l’Ouest non seulement par la route, mais également par les engins flottants.

C’est à juste titre, que le Président de la République a placé à la tête de cette société des hommes capables de répondre à sa vision, celle de faire de la République Démocratique du Congo un pays émergent à l’horizon 2030. L’impossible n’est pas congolais, dit-on. En paix, il est capable de surprendre l’humanité, puisque le génie créateur, la RD Congo n’en manque pas. Avec les nouveaux mandataires à la tête de laSociété Commerciale des Ports et Transports, tout est possible.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse