Ce weekend au stade municipal de Masina

par -
0 420
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Clôture du Festival Socioculturel de la Tshangu 

*Les groupes « Les Bayouda du Congo » et « Kas Kasongo » pour les derniers boulets

Ce weekend, la 11ème édition du Festival Socioculturel de la Tshangu va fermer ses portes au stade municipal de Masina et ce sera l’occasion à l’initiateur José Bayindama (sur la photo serrant la main du Professeur Evariste Boshab) de tirer le bilan de la session qui s’achève afin de tabler sur les prévisions d’avenir.

Opérateur culturel avéré, José Bayindama a le souci de rendre aisée la situation des jeunes dans la partie orientale de la ville de Kinshasa. Pour ce faire, il cherche par tous les moyens à placer lacer la jeunesse de la Tshangu sur la bonne voie en lui accordant l’opportunité de jouir de l’événement tel que le Festival Socioculturel de la Tshangu qui est une tribune d’évolution pour toute la génération. Car nul n’ignore qu’un peuple sans culture est un peuple nul et sans avenir.

Et 6 jours durant, du samedi 18 au dimanche 26 juillet 2015, le public a été émerveillé sur la bonne tenue de la 11ème édition du Festival Socioculturel de la Tshangu qui, cette année s’est déroulé sous le thème « La culture moteur du développement ».  A travers chants et danses, il a contribué efficacement au développement substantiel non seulement de la  jeunesse de Tshangu mais de toute la ville province de Kinshasa étant donné d’une façon générale elle demeure l’avenir du pays demain. Plusieurs groupes musicaux modernes et traditionnels  se sont relayés sur le podium pour satisfaire le public. A travers chants et danses.

En dehors du sponsor « Primus » qui a été à la hauteur de la tâche, mention spéciale au Professeur Evariste Boshab en tant que fils de Tshangu singulièrement de Masina, qui, comme toujours, a, cette fois encore, valablement contribué à la réussite de cette édition du Festival Socioculturel de la Tshangu qui lance les derniers boulets de ses activités ce samedi 25 juillet 2015 par deux concerts « fara fara ». On va danser d’un côté au rythme emballant du groupe « Les Bayouda du Congo » de l’Empereur Lelimba Wa Kutshila et de l’autre par un spectacle inédit du groupe « Kas Kasongo » qui a ses assises dans cette partie de la capitale congolaise. Le dimanche 26 juillet 2015, tout va se clôturer par un carnaval qui va regrouper tous les groupes musicaux qui étaient présents sur l’affiche de cette 11ème édition.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse